UEMOA : Une nouvelle approche pour combattre la cybercriminalité
0
 

Écouter
 UEMOA : Une nouvelle approche pour combattre la cybercriminalité

UEMOA : Une nouvelle approche pour combattre la cybercriminalité

Dorcas LOBA (Stagiaire) | Lu 1733 fois | Publié

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (FAPBEF-UEMOA) organise les 25 et 26 septembre 2019, un forum sur « les enjeux du digital banking face aux défis de la cyber criminalité ». L’objectif de ces journées, trouver une stratégie sécuritaire visant à combattre efficacement la cyber criminalité dans la zone UEMOA.

Avec l’avènement de la digitalisation, on assiste au développement de la banque via le net (digital banking) qui propose une nouvelle expérience virtuelle qui améliore la qualité des services. Cette transition malgré ses avantages, expose cependant le système bancaire à des attaques informatiques qui menacent sérieusement sa stabilité.

Afin de combattre la cyber criminalité et son corollaire d’effets dévastateurs, la FAPBEF-UEMOA se réuni à Abidjan pour analyser l’état des lieux et mettre en place une nouvelle approche visant à assurer la cyber sécurité.

Lors de son intervention, Guy Koisan, Président de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire, a souligné la nécessité de sensibiliser les acteurs du monde la banque sur les conséquences de la cyber criminalité. Pour lui en effet, "la conjugaison des efforts non seulement au plan national et sous régional, permettra de contrecarrer le fléau qui ronge de plus en plus l’administration bancaire".

Nerida Biai Porrogho, chef de service des activités bancaires à la BCEAO a affirmé la volonté de la structure à accompagner les efforts de la fédération dans cette lutte contre la cyber-attaque.

Ces journées ont vu la participation du Groupement Interbancaire Monétique de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (GIM-UEMOA), et des experts venus du Mali, du Niger, du Sénégal du Burkina-Faso.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Washington et Séoul reportent leurs manoeuvres aériennes en "signe de bonne volonté" (Esper)

Burkina: 32 "terroristes neutralisés" lors de deux opérations (communiqué armée)

Nette amélioration dans la conservation des ressources naturelles des parcs nationaux d’Azagny et îles éhotilé (OIPR)

Afrique du Sud: 180 demandeurs d'asile détenus pour être entrés de force dans les bureaux du Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR)

Nigeria: élections de gouverneurs sous tension dans deux Etats, trois tués