Agriculture: La Côte d’Ivoire vise l’autosuffisance en riz avant 2025
0
 

Écouter
Publicit?
Agriculture: La Côte d’Ivoire vise l’autosuffisance en riz avant 2025

Agriculture: La Côte d’Ivoire vise l’autosuffisance en riz avant 2025

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 2023 fois | Publié Il y a 22 jour(s)

Gaoussou Touré, ministre de la Promotion de la Riziculture, et Mohamed Benzekri , vice-président Afrique de l’Ouest de OCP Africa, ont signé le vendredi 04 septembre 2020 un protocole d’accord visant à soutenir le développement de la riziculture ivoirienne. Par la signature de ce protocole d’accord, les deux entités s’engagent à fournir aux riziculteurs des conditions nécessaires à l’augmentation pérenne de leurs rendements et revenus.

Faire de la Côte d’Ivoire un pays autosuffisant en riz avant 2025, tel est l’objectif de ce partenariat public-privé. Ce projet permettra aux producteurs de vivre décemment de la culture du riz et à la Côte d’Ivoire de devenir un pays exportateur de cette denrée à l’horizon 2030 car comme l’a indiqué le ministre Gaoussou Touré, « le développement de la riziculture constitue une priorité pour le gouvernement ».

Adoptée en mars 2020, la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) 2020-2030 va entrainer le basculement progressif d’une riziculture traditionnelle de subsistance non rentable à une riziculture de marché, moderne, performante, compétitive, rentable, durable et respectueuse de l’environnement. Ainsi, le riziculteur pourra générer de meilleurs revenus, créer des emplois et des richesses.

Mohamed Benzekri a, pour sa part, expliqué que ce partenariat porte sur quatre principaux domaines de coopération. Notamment, le développement et l’innovation de formules de fertilisants adaptées aux besoins des sols ivoiriens pour une fertilisation raisonnée, le développement et la structuration de la chaîne de valeurs des activités rizicoles, le déploiement de formation et de sensibilisation des riziculteurs aux bonnes pratiques agricoles et enfin le développement de la digitalisation pour la sensibilisation et le suivi des riziculteurs. Il a affirmé que l’approche d’OCP Africa est de faciliter l’accès à des intrants de qualité (NPK et Urée), au financement, à la formation aux bonnes pratiques et aux marchés. OCP Africa, filiale du groupe marocain OCP, est le leader mondial sur le marché de phosphate et des engrais phosphatés.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La jeunesse et la chefferie traditionnelle du Gontougo en mission pour une élection présidentielle apaisée

Une exposition tournante pour promouvoir la lecture du coran et livres islamiques à Abengourou

Six cents millions FCFA pour le financement des projets de la jeunesse du Cavally

L’université Péléforo Gon lance son projet de greffage de karité en milieu paysan

La direction exécutive RHDP offre du matériel roulant pour renforcer la mobilité de la coordination régionale du N’zi

Publicité
Publicite