Duncan aux entreprises françaises: De nombreuses opportunités à investir en Côte d'Ivoire
0
 

Écouter
Duncan aux entreprises françaises: De nombreuses opportunités à investir en Côte d'Ivoire

Duncan aux entreprises françaises: De nombreuses opportunités à investir en Côte d'Ivoire

Didier N'Doli avec Service Communication PM | Lu 1014 fois | Publié

Le Premier Ministre, Ministre de l'économie et des finances, Daniel Kablan Duncan à été l'invité d'un déjeuner- débat de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Côte d’Ivoire (CCIFCI) hier Jeudi 25 Avril 2013 autour du thème « Côte d’Ivoire, émergence 2020 : les opportunités d’affaires. ».

C'est devant tout un tas de personnalités, patrons de PME et PMI Françaises que le chef du gouvernement a présenté les avantages et les meilleures opportunités à investir en Côte d'Ivoire. Devant le Président de la Chambre de commerce Française M. Michel Tizon, Kablan Duncan, a expliqué que l'atteinte de l'émergence à l'horizon 2020 doit se faire par une participation accrue du secteur privé sur qui l'état compte accorder une place de choix dans le cadre de projets publics et privés, et dans le cadre du Plan National de Développement (PND) 2012-2015. Selon M. Daniel Kablan Duncan la réalisation de ce plan bâti autour d’une stratégie de croissance forte, le PND nécessite la construction d’infrastructures de qualité (routes, autoroutes, voies ferrées, ports, aéroports, énergie, eau potable, technologie de l’information et de la communication (TIC). A ce titre, il représente d’énormes opportunités d’affaires tant pour grandes entreprises que pour les PME-PMI. Par ailleurs, le Premier ministre a rassuré ses hôtes quant à la bonne disposition des autorités d’améliorer l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire. Selon lui, la création des tribunaux de commerce, la création du guichet unique des formalités des entreprises, le nouveau code des investissements, la création prochaine d’un guichet unique du commerce extérieur représentent des gages sûrs d’un engagement de la puissance publique à l’effet de faire du secteur privé, le fer de lance de la relance économique. Il faut noter que ce déjeuner - débat offert par la chambre de commerce Française vise selon Michel Tizon, président de la CCIFCI à donner du courage aux entrepreneurs qui sont sur place dans les moments pénibles et qui croient en la Côte d’Ivoire. Ce type de rencontre a t-il ajouté, optimise le besoin des entrepreneurs des PME-PMI pour qu’elles restent en Côte d’Ivoire et continuent d’investir.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Cinq morts dans l'effondrement d'un immeuble à la Casbah d'Alger

Egypte: fin du référendum pour prolonger la présidence de Sissi

Nigeria: un policier fonce sur une procession de Pâques (10 tués, 30 blessés)

Algérie: le PDG de Cevital, plus grand groupe privé, incarcéré (agence officielle)

Madagascar: des contestations sur référendum constitutionnel annoncé pour le 27 mai