Côte d'Ivoire : Bouygues pourrait investir jusqu'à 5 milliards de dollars
0
 

Écouter
Côte d'Ivoire : Bouygues pourrait investir jusqu'à 5 milliards de dollars

Côte d'Ivoire : Bouygues pourrait investir jusqu'à 5 milliards de dollars

Ferloo | Lu 1138 fois | Publié

En visite pour 48 heures à Abidjan, Martin Bouygues, PDG du géant français Bouygues, a annoncé des investissements de plus de deux milliards de dollars dans les projets énergétiques. Une source au gouvernement indique que les investissements du groupe pourraient atteindre 5 milliards de dollars.

Le groupe français Bouygues, actif dans le BT, les télécoms et les médias, est passé à l’offensive en Côte d’Ivoire en se positionnant sur plusieurs projets majeurs, que ce soit dans les domaines de l'énergie, de l'électricité, des BTP ou encore des hydrocarbures. Lors d'une visite en Côte d'Ivoire, Martin Bouygues, son PDG, a fait plusieurs annonces après une audience avec Alassane Ouattara, le chef de l’État. D'abord dans les hydrocarbures, où le groupe est « en phase de développement très important sur le bloc CI 27 ». « Nous pouvons désormais produire une quantité de gaz suffisante pour assurer les besoins en gaz naturel pour la production d’énergie électrique en Côte d’Ivoire pendant 10 ans ». Dans ce secteur, Bouygues a déjà réalisé environ un milliard de dollars d'investissements. La dernière campagne d’exploration sur le bloc CI 27, opéré par Foxtrot International, filiale du groupe Bouygues, s’est avérée concluante et la présence importance de gaz naturel dans les quatre puits forés augure de bonnes perspectives pour la production de gaz nécessaire à l’alimentation des centrales thermiques d’Azito, de Vridi et de la Ciprel. En ce qui concerne les activités de Bouygues liées à l'énergie dans le pays, le groupe avance un chiffre de 2 milliards de dollars d'investissements pour les 5 années à venir. Infrastructures De plus, la reconstruction de la Côte d’Ivoire, meurtrie par plus d’une décennie de crise socio-politique ne se fera apparemment pas sans le groupe industriel français. Ce dernier est actuellement très actif dans la réalisation du troisième pont d’Abidjan, baptisé Henri Konan Bédié, du nom de l’ancien président ivoirien. Un ouvrage de 190 millions d’euros qui doit être livré en décembre 2014. Mais le groupe français fait également partie du consortium de Bolloré Africa Logistics et Maersk qui a obtenu le projet de construction et de concession du deuxième terminal à conteneurs (TC2) du Port autonome d’Abidjan. Il est prévu des investissements de l’ordre de 450 millions d’euros pour la réalisation du TC2. « Nous serons des partenaires disponibles pour la Côte d’Ivoire, en forte croissance économique et qui a besoin d’infrastructures », confie le patron français. « Les projets de Bouygues en Côte d’Ivoire pourraient atteindre 5 milliards de dollars en tout. Le groupe, via sa filiale Bouygues Constructions, construira aussi des autoroutes », révèle une source gouvernementale. Enfin, l'entreprise française a formé un consortium avec Alstom et Systra pour répondre à l'appel d'offres international pour le projet de transport ferroviaire urbain d'Abidjan dont le coût est estimé à plus de 500 millions d'euros. Source: Jeuneafrique.com
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Abidjan va abriter la deuxième session de la commission mixte Ivoiro-iranienne

Des mesures d’atténuation ou d’adaptation pour assurer la résilience climatique

La Côte d’Ivoire veut s’inspirer de l’expérience marocaine dans l’agro-transformation (MINADER)

Signature d'un accord entre le Trésor public et l'INHP pour réaliser un audit d'hygiène

Le FAFCI a permis de financer 200 000 femmes, grâce à un retour sur investissement total de 29 milliards FCFA (Dominique Ouattara)