AGOA: Avancée significative pour les entreprises à l\'accès au marché américain
0
 

Écouter
AGOA: Avancée significative pour les entreprises à l\'accès au marché américain

AGOA: Avancée significative pour les entreprises à l\'accès au marché américain

AIP | Lu 1979 fois | Publié

A l\'ouverture du centre de ressources AGOA dans le cadre des échanges commerciaux entre la Côte d\'Ivoire et les USA, l\'ambassadeur des Etats-Unis en Côte d\'Ivoire, Philip Carter III a assuré que \"ce centre est une avancée significative pour les entreprises qui veulent de lancer sur le marché américain\".L\'African growth opportunity act (AGOA) ou la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique à laquelle la Côte d\'Ivoire a été éligible le 25 octobre 2011, permet aux pays admissibles d\'exporter des milliers de produits (environ 6500 produits) aux États-Unis en franchise de droits de douane, notamment à des tarifs préférentiels.
\"Il permettra aux entreprises d\'être outillées pour la conquête du marché américain\", a indiqué le diplomate américain.
Le centre des ressources AGOA est logé à l\'APEX-CI dont le but est de fournir aux opérateurs économiques ivoiriens toutes les informations d\'accès au marché américain et de leur donner tout l\'appui technique nécessaire pour sécuriser les parts de marché.
Pour le directeur général de l\'APEX-CI, Guy M\'Bengue, la réussite de la mise en œuvre de l\'AGOA en Côte d\'Ivoire conditionne d\'autres enjeux dont le MCC (Millenium challenge corporation) qui est un mécanisme du congrès américain ayant pour but de financer, par des dons, des programmes économiques structurants afin de générer la croissance et réduire la pauvreté.
Le représentant du ministre du Commerce, Charles Jérôme Gauze, saluant l\'existence de centre, a souhaité de la part du gouvernement américain d\'autres mesures nouvelles pour l\'accès à leur marché dont l\'obtention d\'un visa douanier.
L\'accès au centre est gratuit et les entreprises bénéficient d’un d\'appui financier de sept milliards FCFA de la Banque mondiale dans le cadre d’un mécanisme de subvention aux entreprises ivoiriennes, explique-t-on.
Une signature de convention entre l’USAID WEST Africa trade hub et l’APEX-CI a également eu lieu à la faveur de l’ouverture du centre. Un séminaire de sensibilisation sur les bénéfices de l’AGOA destinés aux opérateurs économique s’est tenu après le lancement du centre des ressources, vendredi.
L\'AGOA a généré plus de 300.000 emplois en Afrique pour un total d\'exportation de plus de 44 milliards de dollars, d’après l’ambassade des Etats-Unis.
La Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA), promulguée le 18 mai 2000 par le Président Bill Clinton, permet à des pays d’Afrique subsaharienne d’exporter vers les Etats-Unis d’Amérique, sans douane, ni contingent, des produits répondant aux règles d’éligibilité et d’origine définies.
Le 13 juillet 2004, le Président George W. Busha signé une nouvelle loi qui élargit le champ d’application de l’AGOA et prolonge les bénéfices du régime jusqu’en 2015.
Les critères d’éligibilité sont, entre autres, la pratique d’une économie de marché, le respect de la loi et du pluralisme politique, une bonne gouvernance, le respect des droits de l’Homme et de ceux des travailleurs, l’équité de l’appareil judiciaire, l’élimination des barrières au commerce et à l’investissement américains et les efforts de lutte contre la corruption.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus : L’Arabie saoudite suspend l’entrée des pèlerins sur son territoire

Donald Trump affirme qu'une large propagation du coronavirus aux Etats-Unis n'est pas "inévitable"

Tiassalé : Un homme écope de 24 mois de prison pour attentat à la pudeur sur mineur de 8 ans

Le préfet de Béoumi veut “sauvegarder” les acquis de paix et de cohésion sociale

La gendarmerie nationale intercepte un camion de produits agricoles détournés à Daloa