Madani Tall: ''De 2008 à 2013, la Banque mondiale a mobilisé plus de 1000 milliards F CFA de dons pour la Côte d'Ivoire''.
0
 

Écouter
Madani Tall: ''De 2008 à 2013, la Banque mondiale a mobilisé plus de 1000 milliards F CFA de dons pour la Côte d'Ivoire''.

Madani Tall: ''De 2008 à 2013, la Banque mondiale a mobilisé plus de 1000 milliards F CFA de dons pour la Côte d'Ivoire''.

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 877 fois | Publié

Depuis 1947, La banque mondiale, œuvre pour améliorer le développement des pays-membres et faire avancer à tous points des économies en Afrique, particulièrement en Côte d'Ivoire. C'est pour faire le bilan de la coopération entre le Groupe international et la Côte d'Ivoire que Madani M.Tall, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d'Ivoire a animé un point de presse au siège de ladite Banque Mondiale. Au cours de cette rencontre avec le médias, il a révélé que l'institution de Bretton Woods a consacré 1000 milliards de F CFA pour soutenir le développement en Côte d'Ivoire de 2008 à 2013.

Avec ses deux objectifs clés, notamment celui de mettre fin à l'extrême pauvreté en une génération et œuvrer pour une prospérité partagée, la Banque mondiale a tenu tous ses paris en Côte d'Ivoire selon Madani M.Tall, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d'Ivoire. En 2004, la Côte d'Ivoire avait une dette de 215 milliards de FCFA. Le pays traversait alors une déconfiture annoncée. Aucun bailleurs de fonds ne voulait investir. De retour en Côte d'Ivoire en 2008, après un programme d'allègement de la dette ivoirienne, la Banque mondiale actionne plusieurs programmes dont "l'opération villes propres", l'urgence de l'électricité, de l'eau, pour un retour à la normalité. ''Le programme pays Pauvre Très Endetté (PPTE) a permis à la Côte d'Ivoire de se débarrasser de plus de 6000 milliards de dette. De 2008 à 2013 , la Banque Mondiale a mobilisé plus de 1000 milliards F CFA de dons pour la Côte d'Ivoire.'' précise t-il. "Le programme PPTE n'est pas une valise d'argent. Il a permis à la Côte d'Ivoire d'accroître la capacité financière, de revoir son budget d'investissement et son service lié la dette. L'influence du programme PPTE est positif, il faut juste être un peu plus patient" ajoute t-il. Du Projet emploi Jeune Et Développement des Compétences (PEJEDEC), au Pont de la 8è Tranche en passant par l'Echangeur de la Riviera 2 financé à 100% par l'institution et du Projet d'urgence d'infrastructures urbaines (PUIUR) , la Banque Mondiale soutient la Côte d'Ivoire dans tous ses projets. Si la Côte d'Ivoire respire à plein poumon, c'est toute la sous-région qui en profite, souligne avec un accent particulier Madani. La Côte d'Ivoire pour cette année 2013, a payé 132, 21 milliards de F CFA sur 259 milliards F CFA pour le service de la dette. Elle aura un taux de croissance de 8,7% et fait partie des 10 pays qui ont fait le plus de réforme en 2012, selon Doing Business.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La gendarmerie de Tengrela démantèle un réseau de voleurs de motos

Gabon: le président Ali Bongo est arrivé à Libreville

Plus de 100 tués dans l'attaque d'un village peul du centre du Mali (nouveau bilan autorités locales et association)

Le Président Ouattara prend part à la célébration des 80 ans de l’EMPT

La Cosefci suspend son mot d’ordre de grève