La Côte d’Ivoire veut devenir une destination prisée pour les investisseurs privés en Afrique
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire veut devenir une destination prisée pour les investisseurs privés en Afrique

La Côte d’Ivoire veut devenir une destination prisée pour les investisseurs privés en Afrique

aip | Lu 1309 fois | Publié

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan veut faire de la Côte d’Ivoire, une des destinations les plus prisées des investisseurs en Afrique, à travers une amélioration significative du climat des affaires.

« La Côte d’Ivoire devra être l’une des destinations les plus attractives, l’une des plus prisées pour les investissements privés en Afrique », a déclaré, lundi, le chef du Gouvernement, lors de la clôture de l’atelier de validation des reformes de l’agenda 2014 pour le Doing business 2015. « Les résultats récents prouvent que nous pouvons y parvenir », a souligné M. Duncan La Côte d’Ivoire a été classée parmi les dix pays ayant fait les plus grandes reformes au monde dans le rapport Doing business 2014. Elle a opéré un bond de 10 points passant de la 177è place à la 167è place. En une année, le pays a réalisé plusieurs reformes au niveau de quatre indicateurs, à savoir la création d’entreprise, le permis de construire, le transfert de propriété et l’exécution de contrats. « Ces résultats s’inscrivent dans un contexte international où l’Afrique accélère les reformes pour améliorer l’environnement des affaires », a expliqué le Premier ministre qui a indiqué que ces résultats sont des signaux pour renforcer la compétitivité de la Côte d’Ivoire. Pour Kablan Duncan, ces résultats montrent également que la Côte d’Ivoire peut se hisser et se maintenir parmi les grands pays réformateurs du monde mais aussi, elle devrait pouvoir se hisser aux premiers rangs du classement Doing Business. « Agir pour l’amélioration du climat des affaires s’inscrit dans un processus dynamique pérenne », a-t-il reconnu, tout en affirmant que le Gouvernement affiche une forte volonté d’opérer des reformes « significatives ». L’agenda 2014 des reformes en prévoit 34 comprenant 20 à court terme, 12 à moyen terme et deux à long terme.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La nouvelle carte nationale d’identité biométrique sera délivrée à partir de 16 ans pour une validité de 10 ans (Conseil des ministres)

Algérie: cinq manifestants ayant brandi un drapeau berbère acquittés à Alger

Plus de 200 tonnes de faux médicaments découverts à Abidjan

Présidentielle au Togo: Des opposants demandent la "suspension" du processus électoral

Le gouvernement veut durcir les peines liées aux infractions routieres (Conseil des Ministres)