Un atelier de réflexion sur l’élaboration de son plan d’actions stratégiques (2014-2016)
0
 

Écouter
Un atelier de réflexion sur l’élaboration de son plan d’actions stratégiques (2014-2016)

Un atelier de réflexion sur l’élaboration de son plan d’actions stratégiques (2014-2016)

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 1332 fois | Publié

Un million d’emplois à l’horizon 2015, c’est l’objectif que s’est fixé le gouvernement ivoirien. C’est pour tenir ce pari que des réformes ont été engagées pour permettre à l’Agence Nationale de la formation Professionnelle (AGEFOP) de réussir sa mission d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la politique de l’emploi. Quel va être le rôle de l’AGEFOP dans le déroulement de la relance de l’emploi ?

C’est au cours d’un atelier de réflexion sur l’élaboration de son plan d’actions stratégiques avec pour thème centrale "La politique nationale de l’emploi, Quelles contributions de l’AGEFOP ?" Il s'agira de chercher les axes de son intervention dans le volet de la relance du secteur de l’emploi. "Les crises sociaux politiques ont poussé à faire de l’emploi une priorité’’ indique Traoré Bamoudien, Directeur Général de l’AGEFOP, en ajoutant que "L’emploi est devenu la priorité des priorités". La Stratégie nationale de l’emploi a été adoptée dès le mardi 26 novembre 2013 par le gouvernement ivoirien et l’AGEFOP selon M. N’Goh Bakayoko, Directeur de cabinet adjoint du Ministre de l’emploi. Cet atelier de réflexion se tient du 02 au 04 Décembre 2013 avec comme objectif de permettre à l’AGEFOP de s’approprier la politique nationale de l’emploi.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Angola : Début du procès du fils de l'ex-président pour corruption

France: Ouverture ce lundi du procès de l'auteur de l'attaque au couteau des militaires à Nice en 2015

Nouvelle-Zélande: Une éruption volcanique fait cinq morts et 18 blessés

Une collision entre deux véhicules fait quatre morts à Danané

Des vivres et non vivres offerts à la prison civile de Bouna