L’A.C.A s’enquiert des préparatifs des 12è journées annuelles en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
Publicite
L’A.C.A s’enquiert des préparatifs des 12è journées annuelles en Côte d’Ivoire

L’A.C.A s’enquiert des préparatifs des 12è journées annuelles en Côte d’Ivoire

Aip | Lu 4888 fois | Publié

En prélude à l’organisation des 12èmes journées annuelles de l’Association cotonnière africaine (A.C.A) prévues du 12 au 15 mars à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, une délégation de l’instance est en Côte d’Ivoire depuis dimanche, pour s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs de cette rencontre internationale.

Dans ce cadre, les trois membres de la délégation, à savoir Salif A. Cissoko, président par intérim de l’A.C.A, Achemou Fahala Ayedemi, secrétaire permanent, et Dr Djani Kokou, rapporteur, ont rendu mercredi une visite de courtoisie aux responsables du ministère ivoirien de l’Agriculture. A cette occasion, les collaborateurs du ministre Coulibaly Mamadou Sangafowa, notamment Coulibaly Siaka Minayaha, Kouakou Apporture, Brédoumy Soumaïla, ainsi que Tuo Lacina, président de l’Intercoton, ont été informés des enjeux de ces assises. Concernant les préparatifs, la délégation a pu constater l’important travail abattu par le comité local d’organisation, en termes de dispositions protocolaires, sécuritaires et logistiques. « Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a tout réglé. (…) Nous ressortons très rassurés par ce qui a été vu », a indiqué M. Cissoko, soulignant toutefois qu’il reste quelques dispositions à prendre au niveau de la communication, pour rassurer les participants. Aussi, a-t-il insisté sur la nécessité pour les pouvoirs publics de porter ce projet et sur l’appui des médias, pour la réussite des 12èmes journées annuelles qui vont regrouper au moins 300 participants issus des cinq continents. Salif Cissoko a également insisté sur l’importance des journées annuelles de l’A.C.A. Il a estimé que celles à venir ont une dimension très importante pour l’agenda coton au niveau international, eu égard notamment au thème central, « Le coton africain face au défi du changement climatique ». Quant au secrétaire permanent de l’Association, il a rappelé la genèse de ces rencontres. Elles constituent un cadre de rencontre de tous les acteurs de la filière coton, chaque année, depuis sa création en 2002, dans un pays africain, pour échanger sur la filière au niveau mondial. Pour sa part, le directeur de cabinet, Coulibaly Siaka Minayaha, au nom du ministre de l’Agriculture, a expliqué que c’est un honneur pour la Côte d’Ivoire d’abriter ces assises, promettant que toutes les dispositions idoines seront prises pour mériter ce choix et surtout relever le défi de la bonne organisation. Sur les quelque 25 millions de tonnes de coton fibre produits mondialement par an, l’Afrique en produit 1,5 million de tonnes (soit cinq millions de tonnes de coton graine) qu’elle compte porter à cinq millions de tonnes d’ici 2022. L’A.C.A qui a son secrétariat permanent à Cotonou a été portée sur les fonts baptismaux le 19 septembre 2002 à Abidjan, dans un contexte de lutte contre les subventions européennes et américaines à leurs fermiers. Son objectif est d’améliorer la compétitivité, la transformation et la valeur ajoutée du coton africain, reconnu pour sa qualité. Ce, pour faire des filières cotonnières des différents pays, de véritables outils de lutte contre la pauvreté en vue d’assurer le développement économique du continent. L’Association compte 31 membres actifs issus de 19 pays, sept membres associés et 34 membres correspondants. Ses journées annuelles, regroupant des responsables de sociétés cotonnières, chercheurs, cotonculteurs des pays membres, firmes phytopharmaceutiques, sociétés de négoce de fibre de coton, compagnies maritimes, fournisseurs divers et institutions internationales, sont un cadre d’échange et de partage d’expériences les questions d’intérêts communs aux filières cotonnières et une plateforme pour les opportunités d’affaires.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le gouvernement britannique a annoncé aujourd'hui une série de mesures afin de limiter le pouvoir des géants du numérique

Donald Trump dit qu'il quitterait "bien sûr" la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle était officiellement confirmée

Le gouvernement et le secteur privé s’accordent sur les grandes lignes de l’annexe fiscale 2021

L’UEMOA dote le ministère de l’Agriculture de 26 magasins de stockage

Cinq cas d’enfants abandonnés enregistrés dans la Marahoué

Publicite
Publicite