Transport aérien : Air Côte d'Ivoire, symbole de la renaissance d’un secteur longtemps sinistré
0
 

Écouter
Publicite
Transport aérien : Air Côte d'Ivoire, symbole de la renaissance d’un secteur longtemps sinistré

Transport aérien : Air Côte d'Ivoire, symbole de la renaissance d’un secteur longtemps sinistré

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 4898 fois | Publié

Le transport aérien ivoirien revit avec la création d’Air Côte d’Ivoire en 2012. Abidjan était devenu depuis la chute d’Air Ivoire et d’Air Afrique la chasse gardée des compagnies étrangères. Et cette embellie retrouvée du transport aérien ivoirien se fait de la plus belle des manières.

En plus de la réhabilitation en cours de plusieurs aéroports du pays en vue de les mettre aux normes, il y a les bons résultats d’Air Côte d’Ivoire un an tout juste après sa création. La compagnie nationale a réalisé un chiffre d’affaires de 23 milliards F CFA en 2013. Le ministère des transports indique que "A fin novembre 2013, Air Côte d’Ivoire a transporté 215 000 passagers dont 26 000 pour le seul mois de novembre, avec un taux de remplissage de 74% en novembre". 2013 aura donc été bonne pour le secteur. Et 2014 s’annonce sous de bons auspices. La compagnie prévoit le démarrage des vols internes. Ainsi les villes de l’intérieur te Bouaké, Korhogo et San Pedro seront touchées ensuite progressivement ce sera le tour de Man, Odiénné et bien d’autres villes chef lieu de région. Pour cette année, Air Côte d’Ivoire s’équipe aussi. Des avions seront réceptionnés en septembre et octobre de cette année. La compagnie veut atteindre un total de dix avions pour permettre de rehausser davantage son niveau. "L’aérogare sud de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny sera dédié aux vols domestiques. Vous le voyez, il est déjà prêt et un grand parking existe déjà. En tout cas, l’aérogare est prête.", a confié René Decurey, directeur général de la compagnie. L’émergence économique en 2020 passe nécessairement par un transport aérien tout aussi fort. L’État l’a compris. La période cauchemardesque du transport aérien ivoirien est bien passée. L’heure est désormais aux perspectives. Et l’un des gros défis est évidemment, l’accès de tous les ivoiriens aux transports aériens en général et aux services d’Air Côte d’Ivoire en particulier.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite