Côte d\'Ivoire: Le ministre Banzio s’interroge sur le prix du poisson
0
 

Écouter
Publicite
Côte d\'Ivoire: Le ministre Banzio s’interroge sur le prix du poisson

Côte d\'Ivoire: Le ministre Banzio s’interroge sur le prix du poisson

Le Nouveau Réveil | Lu 2013 fois | Publié

Au pas de course, ce lundi 30 avril 2012, le ministre du Commerce, Dagobert Banzio, a effectué une visite éclair au Port de pêche de Treichville pour trouver des réponses à ses interrogations concernant la hausse du prix du poisson sur le marché. A cette occasion et en présence du directeur du Port de pêche, il était face aux armateurs et aux mareyeuses avec qui il a eu des échanges sur les raisons réelles de la cherté du poisson. \"Vous savez, depuis le début de l’année, nous menons des actions contre la vie chère. Et la vie chère, c’est tous les prix qui augmentent au quotidien (loyer, transport, denrées, etc.). Nous sommes venus au niveau du Port de pêche, parce que le prix du poisson est vraiment cher. Le Port, c’est le point d’entrée du poisson importé. Donc, nous sommes venus voir sur le terrain pour une prise en main des problèmes liés à la commercialisation du poisson\", a déclaré le ministre Banzio. Avant de poursuivre, incisif : \"Il faut que le prix des produits d’exportation soient les plus bas possibles pour les consommateurs. Nous sommes venus, à cet effet, voir ce qu’on peut apporter comme aménagement de sorte à réduire considérablement le coût du poisson pour les consommateurs\". Au cours de la visite du ministre du Commerce, des travailleurs portuaires se sont confiés à nous pour dire ce qui ne va pas au Port de pêche. \"Ici, les bateaux ne fonctionnent pas. On trouve que le carburant est trop cher. De 420F Cfa le litre, hier, le carburant est monté à 600F Cfa, aujourd’hui. Les bateaux ne naviguent pas, c’est dur dans le Port de pêche et le chômage est trop\", a déclaré Sékongo Issa, un mécanicien marin. \"Les armateurs n’arrivent pas à avoir des investisseurs. C’est pourquoi le kilo de poisson coûte entre 1200 et 1300F Cfa\", a déclaré Ganéyou Dimar, un électro-mécanicien marin. Qui poursuit : \"Nous voulons que le gouvernement amène des bateaux de pêche car la Côte d’Ivoire n’en a pas. On constate aussi que ce sont les étrangers qui travaillent sur les rares navires qui arrivent\".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

27 nouveaux cas de Covid-19 notifiés le 22 octobre 2020 (Ministère)

Publicite
Publicite