Côte d’Ivoire: bientôt des équipes mixtes de contrôle douanes-impôts pour «sécuriser» les recettes
0
 

Écouter
Côte d’Ivoire: bientôt des équipes mixtes de contrôle douanes-impôts pour «sécuriser» les recettes

Côte d’Ivoire: bientôt des équipes mixtes de contrôle douanes-impôts pour «sécuriser» les recettes

APA | Lu 1309 fois | Publié

Le gouvernement ivoirien va instituer bientôt des équipes mixtes douanes-impôts pour "sécuriser" les recettes, a appris APA dimanche de source officielle.

S'exprimant lors du séminaire bilan de la direction générale des douanes qui s'est tenu de vendredi à samedi dans la capitale politique et administrative ivoirienne (Yamoussoukro), le ministre auprès du Premier Ministre chargé du budget, Abdourhamane Cissé, a proposé la mise en place d'équipes mixtes de contrôle douanes-impôts. Pour lui, une telle collaboration entre les deux mamelles de l'économie ivoirienne que sont les douanes et les impôts, permettra la sécurisation des recettes et l'équité dans le traitement de tous les contribuables à travers l'ensemble du territoire national. "Des efforts considérables sont donc attendus de la part de votre administration dans la mobilisation des recettes (...) ", a déclaré M. Cissé, invitant à la poursuite du programme de modernisation de la douane. Dans les recommandations issues de ce séminaire sur le thème "bilan et perspectives 2014", les douaniers ivoiriens ont proposé l'abrogation de la loi relative à l'interdiction des importations et/ou dédouanements de marchandises aux bureaux frontières. Pour eux, cette interdiction permettra, une meilleure sécurisation des recettes. Les participants à ces travaux de Yamoussoukro ont également préconisé la transformation des bureaux frontières aux normes internationales de référence en les équipant du système de dédouanement automatisé des marchandises (SYDAM). Enfin, l'accélération des programmes informatiques, en vue de la mise en œuvre du paiement électronique a été proposée par les douanes ivoiriennes. Les objectifs de recette 2014 fixés à l'administration douanière, s'évaluent à 1 245,9 milliards de FCFA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Moscou veut totalement lever l'embargo sur les diamants en Centrafrique

Le Ghana ne reconnait plus le Kosovo comme pays indépendant (Ministère des Affaires Etrangères)

Le Bénin est classé premier en Afrique en matière d’ouverture sur les visas en 2019 (Banque africaine de développement)

Un forum économique sénégalo-ivoirien est prévu en 2020 à Abidjan

La fête de l’igname démarre vendredi à Bouna