Union monétaire : léger repli des opérations interbancaires de l’UEMOA en fin janvier
0
 

Écouter
Union monétaire : léger repli des opérations interbancaires de l’UEMOA en fin janvier

Union monétaire : léger repli des opérations interbancaires de l’UEMOA en fin janvier

APA | Lu 1339 fois | Publié

Les opérations interbancaires de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), ont connu un léger repli de 1,300 milliards FCFA (environ 2,600 millions dollars) à la fin du mois de janvier 2014, a appris lundi APA auprès du siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar.

Ces opérations se sont établies à 219 milliards FCFA durant la semaine du 21 au 27 janvier 2014 contre 220,300 milliards FCFA durant la période du 14 au 20 janvier 2014, soit une régression de 0,59% en valeur relative (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). Le montant des opérations englobe à la fois des prêts et emprunts identiques de 109,500 milliards FCFA contre 110,150 milliards FCFA précédemment. Le taux moyen pondéré (qui sert au calcul des intérêts) s’est situé à 3,69% contre 4,27 % précédemment. Tous les pays de l’UEMOA ont pris part à ces opérations, avec des montants divers. Les banques ivoiriennes ont effectué les plus grosses opérations du marché avec 59,500 milliards FCFA de prêts contre 4 milliards FCFA d’emprunts. Elles sont suivies par les banques burkinabés qui n’ont eu à effectuer qu’une seule opération d’emprunt de 59,500 milliards FCFA. Quant aux établissements bancaires sénégalaises, elles occupent le troisième rang réalisant 22,400 milliards FCFA de prêts pour 17,400 milliards FCFA d’emprunts. De leur coté, les banques togolaises se retrouvent avec 18,600 milliards FCFA d’emprunts et 12 milliards FCFA de prêts. Quant aux banques béninoises, elles ont enregistré 8,600 milliards FCFA de prêts contre 7 milliards FCFA d’emprunts. Les établissements bancaires maliens ont effectué des montants identiques de prêts et d’emprunts de 3 milliards FCFA. Pour leur part, les banques nigériennes n’ont levé sur le marché interbancaire que 3 milliards FCFA de prêts contre 1 milliard FCFA pour les banques bissau-guinéennes qui ferment la marche.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Burkina: une nouvelle politique de sécurité proposée pour lutter contre le jihadisme

Grève de 5.000 enseignants au Malawi pour exiger leurs salaires de décembre

Les universités Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo et Internationale Claire Fontaine signent un accord

21 jeunes reçoivent plus de 51 millions F Cfa dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière

L'artiste reggae Alpha Blondy prône le maintien de la paix gage de cohésion sociale dans la région de la Bagoué