Anacarde : la Côte d’Ivoire vise la transformation de 100% à l’horizon 2020
0
 

Écouter
Anacarde : la Côte d’Ivoire vise la transformation de 100% à l’horizon 2020

Anacarde : la Côte d’Ivoire vise la transformation de 100% à l’horizon 2020

APA | Lu 1338 fois | Publié

La Côte d’Ivoire, deuxième producteur mondial d’anacarde dont plus de 90% de la production nationale est exportée à l’état brut, principalement, vers l’Asie, vise la transformation de ce fruit à « 100% d’ici 2020 ».

Les autorités ivoiriennes ont fait de la transformation de l'agroalimentaire, le challenge des horizons 2020. La nouvelle offre mondiale de la noix de cajou fait du traitement local de l'anacarde, une voie royale pour le développement économique. Principal fournisseur des plus grands marchés nord-américains et européens d'amande de cajou, la Côte d'Ivoire, deuxième producteur mondial, ne transforme qu'environ 6% de sa production nationale. Une faible transformation qui porte les griffes de Massogbè Touré, pionnière de la filière qui a créé, en 2000,la Société ivoirienne de traitement d'anacarde (Sita), la première unité de transformation de ce fruit. Avec elle, il faut compter le groupe singapourien Olam. « Nous voulons profiter de la forte mobilisation du gouvernement qui a décidé d'un objectif de transformation de 100% d'ici 2020, ainsi que le support des institutions internationales pour développer la filière », analyse un expert de la filière lors du Forum Investir en Côte d'Ivoire, tenu du 29 janvier au 1er février dernier. Selon ce spécialiste, l'adoption d'un cadre institutionnel et l'amélioration du climat des affaires constituent des « mesures incitatives »pour développer les investissements dans la filière et assurer une « politique de transformation » de qualité fiable et durable. « Le développement d'une industrie à valeur ajoutée est une priorité du gouvernement ivoirien » insiste-t-il. La Côte d'Ivoire est le 2ème pays producteur d'anacarde au monde avec une production annuelle de 450 000 T, soit 15 % de la production mondiale. Les recettes annuelles de l'anacarde ou noix de cajou sont estimées à près de 170 milliards de FCFA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nigeria: 28 morts dans un accident de la route dans le Nord

Algérie: Abdelmadjid Tebboune, ex-Premier Ministre de Bouteflika, élu Président au premier tour du scrutin (officiel)

Le Burkina Faso demande à nouveau à la France l'extradition de François Compaoré

Le RHDP invite la classe politique au respect du verdict de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples

La police interdit la vente de pétards à Bouna