ANADER: la diaspora de la France invitée à s’approprier la «retraite verte»
0
 

Écouter
ANADER: la diaspora de la France invitée à s’approprier la «retraite verte»

ANADER: la diaspora de la France invitée à s’approprier la «retraite verte»

APA | Lu 1755 fois | Publié

L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a invité, dimanche, les membres de la diaspora de France à s’approprier la "retraite verte" pour assurer leurs vieux jours sur le continent.

"Nous sommes venus valoriser notre expertise à ce Salon et faire la promotion de nos produits", a expliqué le Directeur général de l'ANADER, Dr Sidiki Cissé dans un entretien à APA en marge de la clôture de la 51ème édition du Salon international de l'agriculture (SIA 2014). Le premier objectif, a-t-il expliqué "est de capter l'attention des membres de la diaspora et leur dire que par rapport aux investissements qu'ils veulent faire, il existe une structure pour les encadrer et qui peut supporter leurs investissements et les accompagner pour pouvoir garantir leurs vieux jours". La "retraite verte", est un produit initié par l'ANADER avec pour objectif d'assurer une très bonne retraite à toutes les personnes qui investissent dans le domaine agricole. Selon Dr Cissé, cet produit consiste à mettre à la disposition du souscripteur, un service conseil pour la mise en place d'une exploitation agricole, génératrice de revenus afin de lui permettre de se prendre en charge une fois à la retraite. "Il existe aussi un autre concept qu'on appel le crédit encadré", a-t-il ajouté en soulignant que "l'ANADER est prête à répondre à la requête de tous les pays africains qui sollicitent son expertise". Ce sont plus de 3000 visiteurs qui se sont rendus au stand de l'ANADER lors du SIA 2014, pour satisfaire leur curiosité en ce qui concerne l'encadrement agricole, selon le modèle ivoirien. La Côte d'Ivoire est à sa 19ème participation au SIA dont la 51ème édition s'est achevée dimanche dans la capitale française. L'ANADER enregistre 12 participations à ce Salon. Créée le 29 septembre 1993 après la dissolution des 3 établissements publics ayant en charge l'encadrement agricole, notamment, la SATMACI (pour le café-cacao), la SODEPRA (pour les élevages) et la CIDV (pour les cultures vivrières et horticoles), l'ANADER, compte 7 délégations régionales pour 57 zones de couverture sur le territoire national ivoirien. Partenaire privilégié du monde rural, elle contribue à l'amélioration des conditions de vie des acteurs de la filière agricole par la professionnalisation des exploitants et organisations en concevant et en mettant en œuvre des outils appropriés, des programmes adaptés pour assurer un développement durable et maîtrisé.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La Côte d’Ivoire compte désormais 13037 cas confirmés, 6908 guéris et 87 décès. (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

Urgent | Coronavirus : 165 cas, 98 guéris et 03 décès enregistrés ce mardi 14 juillet 2020 (Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique)

La Grande chancelière salue les qualités de Gon Coulibaly (Oraison)

“Le Lion” Gon Coulibaly “aurait été un grand président” (Kandia Camara)

Amadou Gon Coulibaly, l’artisan des 156 actions du programme social du gouvernement (SG présidence)