La Côte d’ivoire envisage lever 810 milliards en 2014 sur le marché ouest-africain
0
 

Écouter
La Côte d’ivoire envisage lever 810 milliards en 2014 sur le marché ouest-africain

La Côte d’ivoire envisage lever 810 milliards en 2014 sur le marché ouest-africain

Xinhua | Lu 1337 fois | Publié

Selon un communiqué du ministère ivoirien de l'Economie et des finances publié lundi, L'Etat de Côte d'Ivoire a mobilisé plus de 265 milliards de francs CFA (environ 530 millions USD) sur le marché financier ouest-africain dans le cadre d'obligations émises par le Trésor public ivoirien.

L’opération s'est déroulée du 18 au 25 février et a permis à la Côte d'Ivoire de "mobiliser en l'espace d'une semaine plus de 250 milliards de francs CFA sur le marché de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)", une zone monétaire regroupant huit pays. "A la clôture, le montant global des soumissions enregistrées culminait à 265.755.960.000 francs CFA" contre 250 milliards initialement recherchés, précise le communiqué. C'est une "performance historique" dans la zone UEMOA, "jamais aucun pays n'avait réussi à atteindre ce niveau record de mobilisation de ressources sur le marché" ouest africain, se réjouit le ministère de l'Economie et des finances. "En tout état de cause, cette performance record de plus de 250 milliards vient attester une fois de plus de la bonne santé de l'économie ivoirienne d'une part et confirmer la crédibilité et la confiance dont la Côte d'Ivoire et surtout ses dirigeants actuels bénéficient auprès des investisseurs et particulièrement des organismes financiers de la sous-région d'autre part". Ainsi le moins qu’on puisse dire c’est que "le label Côte d'Ivoire suscite un intérêt certain dans l'ensemble des Etats membres de l'Union". Pour l’année 2014, la Côte d'Ivoire ambitionne de lever environ 810 milliards de francs CFA sur le marché de l'UEMOA et sur les marchés internationaux. Après près de deux décennies de récession due aux crises militaro-politiques, le pays, premier producteur mondial de cacao, retrouve son leadership régional et confirme sa place de première puissance économique dans l'espace francophone ouest africain.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Abidjan accueille un forum économique Afrique-Europe pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes

L’Etat de Côte d’Ivoire demande le maintien des restrictions de liberté imposées à Laurent Gbagbo à la CPI

Des spécialistes africains réfléchissent sur les réponses à apporter à l’urgence sanitaire globale

Les femmes exhortées à consolider la paix dans la région du Tonkpi

Le préfet de Man sollicite le soutien de la chefferie traditionnelle pour des élections apaisées