Côte d’Ivoire : 2671 marchés approuvés contre 285 marchés de gré à gré passés en 2013
0
 

Écouter
Côte d’Ivoire : 2671 marchés approuvés contre 285 marchés de gré à gré passés en 2013

Côte d’Ivoire : 2671 marchés approuvés contre 285 marchés de gré à gré passés en 2013

APA | Lu 1314 fois | Publié

En 2013, 4061 marchés publics pour un volume financier de 1209,4 milliards de francs CFA, soit 2671 marchés approuvés contre 285 marchés de gré à gré ont été passés, a appris APA lundi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

« (…) les lignes de crédit éligibles à la procédure des marchés publics étaient au nombre de 4061 pour une dotation globale de 1209,4 milliards de francs CFA en 2013 » indique le communiqué du Conseil des ministres de mercredi dernier remis , lundi, à APA à la faveur du premier séminaire gouvernemental de l’année présidé par le Président Alassane Ouattara. La même source officielle précise que le nombre de «marchés approuvés se chiffre à 2671 pour un coût de 687,7 milliards de francs CFA, soit respectivement 65,8% en nombre et 56,9% en valeur du total de lignes à marchés ». Les appels d’offres ouverts, selon le communiqué du gouvernement, représentent 48% des marchés approuvés en nombre pour un montant de 245,1 milliards de francs CFA, quand les appels d’offres restreints représentent 7,4% en nombre pour un montant de 55,2 milliards de francs CFA. « Les marchés de gré à gré, au nombre de 285, représentent 10,7% des marchés approuvés en nombre, pour un montant de 294,2 milliards de francs CFA », ajoute le communiqué. « Les marchés de gré à gré, souvent, critiqués sont faits dans l’intérêt de la population », explique le ministre de la poste et des Tics, Bruno Nabagné Koné par ailleurs, porte-parole du gouvernement ivoirien interrogé par APA. « Les marchés de gré à gré se font, également, parce que celui qui réalise les travaux, apporte aussi le financement comme dans la construction du barrage de Soubré (Sud-ouest ivoirien) avec les Chinois qui apportent le financement », a poursuivi Bruno Nabagné Koné. Cependant, rassure-t-il , le gouvernement continue de travailler dans le sens de la réduction du délai de traitement des dossiers des marchés publics.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France : manifestation contre l'accès des couples de femmes à la procréation médicalement assistée

Soubré : Des déguerpis d’une forêt classée sollicitent l’aide du gouvernement

Le ministre de l’Hydraulique annonce 14 grands projets pour combler le déficit en eau potable

Les travaux d’un complexe touristique de 28 milliards de FCFA lancés dans la commune de Marcory

La première édition du salon de la cosmétique va se tenir du 17 au 19 mars à Abidjan