La Côte d’Ivoire choisie pour assurer la présidence des pays africains producteurs du pétrole de 2016-2017
0
 

Écouter
Publicite
La Côte d’Ivoire choisie pour assurer la présidence des pays africains producteurs du pétrole de 2016-2017

La Côte d’Ivoire choisie pour assurer la présidence des pays africains producteurs du pétrole de 2016-2017

APA | Lu 1985 fois | Publié

La Côte d’Ivoire a été choisie, lundi, à Malabo, la capitale de la Guinée Equatoriale pour assurer la présidence du Conseil des ministres de l’Association des producteurs de pétrole africains (APPA) pour l’exercice 2016-2017.

« Le Conseil des ministres de l'Association des producteurs de pétrole africains (APPA) a procédé au réaménagement de l'ordre rotatif de la présidence du Conseil des ministres qui sera assurée par la Côte d'Ivoire pour l'année 2016 – 2017 », indique le communiqué final du Conseil des ministres tenu à Malabo et dont copie a été remise à APA sur place. Pour l'exercice 2014–2015, c'est Oumar El Shakmak, ministre intérimaire du pétrole et du gaz de la Libye qui a été élu, lundi, à l'unanimité des membres du Conseil des ministres de l'Association en marge de la 47è réunion du Comité d'experts. Par ailleurs, le Conseil a adopté plusieurs résolutions notamment celle de tenir une session extraordinaire du Conseil des ministres à Abidjan en Côte d'Ivoire avant la fin de l'année 2014 pour l'évaluation des activités de l'Association en vue de prendre des décisions pour un meilleur fonctionnement. Un point a été fait aux ministres de l'APPA sur la conjoncture pétrolière internationale caractérisée par le maintien à un niveau élevé des cours du brut dont la moyenne a été d'environ 110 dollars US par baril. La 47ème réunion du Comité d'experts de l'APPA et la 14ème réunion du Comité des experts du Fonds de l'APPA ont travaillé pour l'intégration régionale, dans le but d'atteindre le développement durable des ressources naturelles. L'Association des producteurs de pétrole africains (APPA) est une organisation intergouvernementale créée en 1987 à Lagos, au Nigeria, pour servir de plateforme de coopération, de collaboration, de partage des connaissances et de compétences entre les pays africains producteurs de pétrole. Cette association vise à promouvoir les initiatives communes (et les projets) en matière de politiques et de stratégies de gestion dans tous les domaines de l'industrie pétrolière, en vue de permettre aux pays membres, de tirer meilleurs profits des activités d'exploitation de cette ressource non renouvelable. L'Association est convaincue que les producteurs africains d'hydrocarbures sont mieux positionnés pour créer les meilleurs leviers de leurs richesses en hydrocarbures lorsqu'ils se dotent d'une plate forme commune pour lancer des initiatives et développer leurs stratégies dans le domaine du pétrole et du gaz. L'APPA compte présentement dix-huit Pays Membres, à savoir : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Cameroun, Congo, RD Congo, Côte d'Ivoire, Égypte, Gabon, Ghana, Guinée Équatoriale, Libye, Mauritanie, Niger, Nigeria, Soudan, Tchad. Ensemble, ces pays détiennent la quasi-totalité des réserves et de la production de pétrole et de gaz de l'Afrique.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je vais créer un fonds pour le financement des études supérieures (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Virus: 46 millions de Français sous couvre-feu, plus de 10.000 morts en Allemagne

Le chef de la diplomatie française va discuter paix et sécurité à Bamako

Guinée: Alpha Condé remporte la présidentielle avec 59% des voix (commission électorale)

Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie)

Publicite
Publicite