L’ONU lève l’embargo sur les diamants bruts ivoiriens
0
 

Écouter
L’ONU lève l’embargo sur les diamants bruts ivoiriens

L’ONU lève l’embargo sur les diamants bruts ivoiriens

Odilon Boris Blé (Stagiaire) | Lu 1348 fois | Publié

L’embargo qui frappe depuis 2005, la commercialisation de diamants bruts ivoiriens, a été levé mardi par le conseil de sécurité de l’ONU.

Compte tenu des progrès accomplis dans la mise en œuvre du Système de certification du Processus de Kimberley les 15 pays membres du Conseil de sécurité ont adopté à l’unanimité une résolution mettant fin aux mesures interdisant l’importation par tout Etat de tous diamants bruts provenant de la Côte d’Ivoire. L’embargo sur les ventes de diamants avait été décrété en 2005 parce qu’elles alimentaient l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN), qui contrôlait le nord du pays depuis 2002. Mais selon un récent rapport d’experts de l’ONU, la production et la commercialisation du diamant brut se poursuivent "illégalement" en Côte d’Ivoire, à travers des "réseaux commerciaux qui achètent puis exportent illégalement en passant par les Etats voisins". Entre 200.000 et 300.000 Ivoiriens vivraient essentiellement de l’extraction artisanale de la pierre précieuse. D’après des statistiques de l’Union européenne, la production annuelle de diamants ivoiriens est de 50.000 à 300.000 carats (1 carat = 0,2 gramme), plaçant le pays bien loin derrière les premiers producteurs mondiaux (Botswana, Russie, Angola, Canada). Aussi, le projet de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU assouplit l’embargo sur les armes imposé au pays, pour donner des moyens aux forces de l’ordre locales au moment où la Mission de l’ONU en Côte d’Ivoire (Onuci) réduit progressivement ses effectifs. Les armes lourdes restent strictement contrôlées, mais sous réserve de notification préalable à l’ONU, des armes de petit calibre pourront désormais être livrées à la police et la gendarmerie.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’Administration Trump va pénaliser les migrants bénéficiant d’aides sociales

Rien ne m’empêche d’être candidat à la présidentielle, (François Bozizé, ex-Président centrafricain)

PAP 2020: Ouattara félicite le Premier ministre pour “les grandes performances économiques” de son pays

Environ trois tonnes de faux médicaments saisis ce mardi au marché noir d’Adjamé de Roxy

Tanda : Le kilogramme de cajou se vend à 500 FCFA