La chambre de commerce française invite les hommes d’affaires français à venir investir en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
La chambre de commerce française invite les hommes d’affaires français à venir investir en Côte d’Ivoire

La chambre de commerce française invite les hommes d’affaires français à venir investir en Côte d’Ivoire

AIP | Lu 2238 fois | Publié

Le président de la chambre de commerce française en Côte d’Ivoire, Michel Tizon, appelle les hommes d’affaires français à venir investir dans le pays, pour contribuer au "renouveau de la Côte d’Ivoire industrielle et commerciale", les rassurant de la détermination des autorités ivoiriennes à tout mettre en œuvre pour recréer le climat de paix et de confiance, nécessaire à la reprise de l’activité économique. "(…) Nous lançons un appel à tous ceux que nous avons ici comme opérateurs, pour les inciter à venir investir en Côte d’Ivoire", a lancé, lundi, le président de la chambre de commerce française, M. Michel Tizon, à sa sortie d’une audience avec le Premier ministre ivoirien, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio, indiquant que "le cœur est là, maintenant c’est la paix, la confiance, et c’est ce que fait actuellement le président de la République et son Gouvernement". Selon M. Tizon, "les liens qui unissent les français à la Côte d’Ivoire sont solides". "Donc, ce qui emmènera le retour des résidents français, est la paix et la confiance. Que le gouvernement ivoirien s’attèle à le faire", a-t-il invité. "La crise a duré quand même une dizaine d’années, certains sont partis, d’autres revenus, d’autres encore repartis", relève-t-il, se félicitant toutefois de la préservation du potentiel industriel et commercial français en Côte d’Ivoire. La chambre de commerce française en Côte d’Ivoire compterait, à ce jour, 600 entreprises qui participent au PIB national.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions