Pékin dit au patron d\'Apple de prendre soin des ouvriers chinois
0
 

Écouter
Publicite
Pékin dit au patron d\'Apple de prendre soin des ouvriers chinois

Pékin dit au patron d\'Apple de prendre soin des ouvriers chinois

AFP | Lu 1831 fois | Publié

Le vice-Premier ministre et probable futur chef du gouvernement Li Keqiang a déclaré au PDG d\'Apple Tim Cook que les entreprises étrangères en Chine devaient prendre soin de leurs ouvriers, a rapporté le China Daily jeudi.

La marque à la pomme a été critiquée par des ONG aux Etats-Unis et en Chine pour ne pas surveiller assez les conditions de travail imposées par ses sous-traitants aux ouvriers chinois.

La dureté de ces conditions de travail est apparue au grand jour depuis une série de suicides en 2010 chez Foxconn, l\'un des principaux sous-traitants à la fois d\'Apple et d\'autres fabricants internationaux de matériel informatique.

Les multinationales doivent \"davantage prendre soin des ouvriers\", a dit M. Li, cité par le journal de langue anglaise.

Interrogé par l\'AFP, Apple n\'a pas souhaité réagir dans l\'immédiat.

Li Keqiang devrait, selon les observateurs, succéder en mars prochain à Wen Jiabao en tant que Premier ministre.

Suite à la polémique soulevée notamment par les suicides chez Foxconn et l\'empoisonnement par un produit chimique toxique de plus d\'une centaine d\'ouvriers fabricant des écrans d\'iPhone à Suzhou (est), l\'association Fair Labor (travail équitable) a récemment été autorisée à inspecter les usines de Foxconn et d\'autres sous-traitants d\'Apple en Chine.

Fair Labor n\'a pas encore publié le résultat de ses investigations.

Li Keqiang a par ailleurs assuré à son interlocuteur que la propriété intellectuelle d\'Apple serait protégée en Chine, où la marque à la pomme est engagée dans une bataille juridique contre une entreprise locale, Proview Technlogy, qui affirme détenir les droits pour le nom iPad sur le marché chinois.

Apple affirme pour sa part avoir racheté les droits sur le nom iPad pour le monde entier.

\"La Chine va renforcer la propriété intellectuelle et continuer à transformer son économie\", a déclaré M. Li, selon le China Daily, qui n\'a pas précisé si le vice-Premier ministre avait directement abordé le différend autour de la tablette.

Mais la visite à Pékin de M. Cook pourrait \"aider à trouver une solution\" à cette bataille juridique, a déclaré de son côté à l\'AFP Me Xie Xianghui, un avocat de Proview.

La \"grande Chine\" (Chine continentale, Hong Kong, Macao et et Taïwan) est devenue le deuxième marché d\'Apple derrière les Etats-Unis, et celui qui connaît la croissance la plus forte.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Présidentielle 2020 : Des OSC préconisent le recours au juge constitutionnel pour l’éligibilité des candidats

Les femmes du RHDP appellent la classe politique à privilégier les actions de paix et de cohésion

Coronavirus : l'OMS impatiente d'analyser les essais cliniques russes

Les marches annoncées par l'opposition pour jeudi interdites à Gagnoa

La Secrétaire chargée des droits de l'homme Aimée Zébéyoux appelle la jeunesse de Gagnoa à renoncer aux manifestations

Les plus lus
Publicite
Publicite