Côte d\'Ivoire: Les entreprises dénoncent la pression parafiscale.
0
 

Écouter
Publicite
Côte d\'Ivoire: Les entreprises dénoncent la pression parafiscale.

Côte d\'Ivoire: Les entreprises dénoncent la pression parafiscale.

Ouattara Lacinan / RTI | Lu 1842 fois | Publié

La 12ème édition des JNTIC (Journées nationales des Technologies de l'Information et de la Communication) ont été ouvertes hier mardi 15 mai 2012 au Palais de la Culture de Treichville d'Abidjan avec pour thème «Les femmes et les filles dans les TIC». Devant le relatif succès des entreprises de télécommunications, il faut noter plusieurs difficultés. Ahmed Cissé, Président du Conseil d'Administration de l'Unetel (Union Nationale des Entreprises de Télécommunications) s'est fait l'écho des problèmes des entreprises du secteur lors de son allocution à la cérémonie d'ouverture de ces journées. Ahmed Cissé, par ailleurs Directeur Général de Moov Côte d'Ivoire, filiale du Groupe Etisalat a indiqué entre autres la baisse de rentabilité des capitaux employés et du revenu moyen par client qui se chiffre à moins 75 % depuis 2002. Les besoins d'investissements sont toujours plus croissants. En effet, les opérateurs dans le secteur des télécommunications investissent en moyenne 27% de leur chiffres d'affaires, selon Ahmed Cissé. Les licences 3G octroyées à 6 milliards chacune en sont la preuve. Il a déploré le peu de collaboration entre les opérateurs de réseaux et services, et les société de services en ingénierie informatique. La forte pression parafiscale qui s'accentue chaque année, avec pour conséquence de freiner les capacités de développement a été par ailleurs souligné. A ces difficultés, le président de l'Unetel a évoqué la crise post électorale dont l'impact sur le secteur est évalué par les opérateurs à environ 100 milliards de F CFA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Présidentielle 2020 : Des OSC préconisent le recours au juge constitutionnel pour l’éligibilité des candidats

Les femmes du RHDP appellent la classe politique à privilégier les actions de paix et de cohésion

Coronavirus : l'OMS impatiente d'analyser les essais cliniques russes

Les marches annoncées par l'opposition pour jeudi interdites à Gagnoa

La Secrétaire chargée des droits de l'homme Aimée Zébéyoux appelle la jeunesse de Gagnoa à renoncer aux manifestations

Les plus lus
Publicite
Publicite