Christian Vanneste :
0
 

Écouter
Christian Vanneste :

Christian Vanneste :

Abel Mestre | Lu 3498 fois | Publié

Christian Vanneste, dput UMP du Nord, a appris la procdure d\'exclusion le visant quand Le Monde l\'a contact. Visiblement nerv par cette nouvelle, M. Vanneste a indiqu \"en avoir marre\". \"Je n\'ai pas revenir sur mes propos, je n\'ai tenu aucun propos condamnable. Je pense que cette histoire est stupide\", a notamment ragi le dput, membre de la Droite populaire, ce collectif de parlementaires qui incarne la droite de l\'UMP.



Il raffirme \"qu\'il n\'y a pas eu de dports homosexuels en France, en dehors des trois dpartements rattachs l\'Allemagne\". Et ajoute : \"Je n\'ai pas remis en cause la dportation\". M. Vanneste dit par ailleurs \"condamner absolument cette dportation horrible\". \"Si je me suis tromp, je ferai amende honorable, il n\'y a pas de problme\", insiste-t-il.



Christian Vanneste assure que, dans les annes 1990, il s\'tait oppos Maurice Schuman, ancien porte-parole de la France Libre Londres, plusieurs fois ministe sous la IVe et la Ve Rpublique, ce sujet. \"Je me suis battu pour que des reprsentants homosexuels soient prsents lors des commmorations de la Seconde Guerre mondiale. J\'ai dit l\'poque que \'devant le mal absolu, il n\'y a pas de petite monnaie de la souffrance\'.\"



\"MARRE DE CE CLIMAT\" L\'UMP



Il continue : \"Je commence en avoir marre de ce climat qui rgne l\'UMP. Je suis trs fatigu de l\'ambiance politique actuelle.\" Il reproche notamment son parti, de ne \"pas faire preuve de la moindre solidarit\" et de prendre des dcisions avant mme d\'entendre sa version des faits. \"On ne parle pas d\'exclusion avant de savoir de quoi il retourne !\", lance-t-il.



Pour le professeur de philosophie de formation, comme il aime le souligner, l\'UMP sur-ragit pour se concilier un prtendu \"lobby gay\" qui le \"poursuit de ses assiduits, depuis cinq ou six ans\". \"A l\'UMP, ils se disent : \'le lobby est contre nous, il faut ragir !\'\", insiste-t-il.



Sur le retrait de son investiture par l\'UMP, il affirme qu\'il ne souhaitait pas se reprsenter mais que le parti prsidentiel a insist. \"J\'ai accept condition que l\'on ne m\'emmerde plus\", raconte celui qui dit \"avoir t bless\" par sa non-investiture en 2007. Il assure trs vigoureusement qu\'il ne sollicitera pas l\'investiture d\'un autre parti, notamment le Front national. \"On me prsente toujours comme proche du FN. On me parle d\'un rapprochement avec un parti contre lequel je me suis prsent plusieurs reprises lors de triangulaires !\"



PAS DE RAPPROCHEMENT AVEC LE FN



Pour autant, M. Vanneste s\'est dj dclar pour la fin du \"cordon sanitaire\" entourant le FN, plaidant pour un grand \"parti conservateur\" la franaise, regroupant toutes les familles de droite (Le Monde du 18 octobre 2010). Il dclarait l\'poque : \"Le cordon sanitaire est une mesure contre-productive, car il n\'y a pas d\'quivalent gauche.\"



Le FN , de son ct, dclarait mercredi n\'envisager aucun rapprochement avec M. Vanneste. \"On n\'a jamais t proche de lui\", indiquait Bruno Bilde, chef de cabinet de Marine Le Pen.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La CPI ordonne le maintien en dtention de Laurent Gbagbo et Charles bl Goud

Algrie: l'lection prsidentielle fixe au 18 avril (prsidence)

Bouna : Un cultivateur prend 20 ans de prison pour tentative de vol main arme

La mairie dAdiak menace de retirer 85 lots des acqureurs

Des femmes dAboisso exportent le savon Kabakrou dans la sous-rgion