Libye: procès de Seïf al-Islam en septembre à Zenten (Bureau du Procureur général)
0
 

Écouter
Libye: procès de Seïf al-Islam en septembre à Zenten (Bureau du Procureur général)

Libye: procès de Seïf al-Islam en septembre à Zenten (Bureau du Procureur général)

AFP | Lu 1596 fois | Publié

TRIPOLI, 23 août 2012 (AFP) - Le procès de Seïf al-Islam, fils du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi, aura lieu en septembre dans la ville de Zenten où il est détenu depuis son arrestation en novembre dernier, a indiqué à l'AFP le porte-parole du Procureur général libyen. "Un comité du Bureau du Procureur général a achevé son enquête sur les crimes commis par Seïf al-Islam depuis le début de la révolution, le 15 février (2011) jusqu'à son arrestation, et a préparé les chefs d'accusation qui doivent être retenus par le Procureur général les prochains jours avant de fixer une date pour le procès dont l'ouverture est prévue en septembre", a déclaré Taha Nasser Baara. M. Baara a précisé que Seïf al-Islam serait jugé dans la ville de Zenten (à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli), qui dispose selon lui d'un tribunal pouvant être équipé pour un tel procès, qui sera ouvert à la presse. "Zenten est une ville de Libye et la loi nous permet de juger Seïf dans la plupart des villes libyennes, dans la mesure où ses crimes ont concerné tout le pays", a souligné M. Baara, Procureur général adjoint. Il a démenti des informations de presse faisant état de négociations entre le Bureau du Procureur et la milice d'ex-rebelles qui avait arrêté Seïf al-Islam et aurait exigé un procès à Zenten. Selon lui, "les villes qui sont loin de la capitale sont plus sécurisées". Seïf al-Islam, 40 ans, fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes contre l'humanité commis pendant la révolte qui a provoqué la chute puis la mort de son père en 2011. ila/feb
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Port obligatoire de casques dans le Bounkani: Le préfet invite les populations à y adhérer pour la préservation de leur vie

Le système de récépissé d’entreposage expliqué aux acteurs de Tanda

La plateforme électronique de la Caisse nationale de prévoyance sociale présentée à Bondoukou

Daoukro: Les sinistrés des inondations exhortés à quitter les zones à risques

Les élèves Dabou sensibilisés sur le cancer du col de l’utérus