France: L\'ex-président Sarkozy prêt à donner des conférences rémunérées
0
 

Écouter
France: L\'ex-président Sarkozy prêt à donner des conférences rémunérées

France: L\'ex-président Sarkozy prêt à donner des conférences rémunérées

AFP | Lu 1837 fois | Publié

L'ancien président français Nicolas Sarkozy a "accepté le principe de faire des conférences", a déclaré vendredi son ancien ministre Claude Guéant, sans évoquer le montant des rémunérations envisagées, alors que la presse avait avancé un tarif de 250.000 euros la prestation. L'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné avait affirmé que l'ex-président, battu à l'élection présidentielle de mai après cinq ans au pouvoir, allait être payé 250.000 euros par la banque d'investissement Morgan Stanley pour une conférence de 45 minutes. "Cela je ne le sais pas", a dit M. Guéant, ancien secrétaire général de la présidence, proche de M. Sarkozy. Interrogé par l'AFP, l'entourage de M. Sarkozy a "démenti" vendredi qu'il ait été approché par cette banque américaine. "Mais je sais qu'il a accepté le principe de faire un certain nombre de conférences comme tous les anciens chefs d'Etat et de gouvernement --M. (Tony) Blair par exemple-- en font", a poursuivi M. Guéant. "Je crois même qu'il en a déjà fait une", a ajouté l'ancien ministre en riant. Il a indiqué en avoir eu "l"information hier" par un journalistes, et précisé qu'elle avait été tenue "en Europe", sans vouloir "en dire davantage". Toutefois l'entourage de M. Sarkozy a assuré qu'il n'avait "pour l'instant participé à aucune conférence". Comme on demandait à M. Guéant si c'était bien le rôle d'un ancien dirigeant de donner ce genre de conférences, il a répondu : "Ce qui est en cause, c'est que son propos intéresse. Les propos qu'il peut tenir à cette occasion, je pense, seront de nature à marquer aussi la réflexion politique pour la France et pour notre temps".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions