France: le gouvernement annonce des mesures pour calmer la grogne sociale
0
 

Écouter
France: le gouvernement annonce des mesures pour calmer la grogne sociale

France: le gouvernement annonce des mesures pour calmer la grogne sociale

AFP | Lu 1438 fois | Publié Il y a 29 jour(s)

A trois jours de manifestations de grogne sociale sur le pouvoir d'achat en France, le gouvernement a annoncé mercredi des mesures d'aide aux ménages les plus modestes mais ne prévoit pas d'annuler la hausse des taxes sur les carburants, l'une des principales sources de la colère.

"On ne va pas annuler la taxe carbone, nous n'allons pas changer de pied, nous n'allons pas renoncer à être à la hauteur de cet enjeu qui est considérable", qu'est la transition écologique, a martelé le Premier ministre Edouard Philippe, sur la radio RTL.

Les taxes sur le gazole doivent augmenter de 6,5 centimes d'euro par litre et celles sur l'essence de 2,9 centimes au 1er janvier 2019.

Samedi, les "gilets jaunes" --en référence aux vestes réfléchissantes obligatoires dans les voitures françaises en cas d'incident-- un mouvement populaire hétéroclite, ont appelé à bloquer les routes et les autoroutes pour protester contre diverses mesures qui touchent les automobilistes, la hausse du carburant en tête.  

Inflexible sur le prix de l'essence, le gouvernement va néanmoins faire plusieurs gestes pour le pouvoir d'achat des plus modestes. 

"Nous avons également entendu le besoin exprimé par les Français d'être accompagnés dans cette transition, car elle est difficile", a assuré le Premier ministre.

Le chèque énergie, un dispositif d'aide pour les dépenses d'électricité et de gaz, sera ainsi élargi pour toucher 5,6 millions de foyers, a annoncé Edouard Philippe qui a en outre confirmé la hausse prévue de 150 à 200 euros de ce chèque l'an prochain.

Ces aides représentent environ 500 millions d'euros, en incluant la hausse déjà prévue du chèque énergie, dont le coût avoisine 200 millions d'euros, a confirmé M. Philippe.

 

- "Sanctions" en cas de blocage -

 

Le gouvernement a également décidé de créer une "super prime" à la conversion pour les véhicules pour 20% des ménages les plus modestes, qui atteindra jusqu'à 4.000 euros doublant ainsi la prime existante. 

Actuellement, en France, un acheteur qui met au rebut un vieux véhicule polluant peut bénéficier de cette prime allant jusqu'à 2.500 euros, accessible sous certaines conditions pour l'achat d'un véhicule d'occasion. 

D'autres mesures comme une prime pour changer de chaudière pour les ménages qui se chauffent au fioul et un avantage fiscal pour "les grands rouleurs" seront également développées.

Cette série de décisions suffira t-elle à faire reculer les "gilets jaunes", samedi?  Edouard Philippe les a en tout cas mis en garde: "la loi s'applique" et "l'entrave à la circulation, c'est sanctionné". 

Pour l'heure apolitique, le mouvement des "gilets jaunes" a reçu ces derniers jours le soutien de partis de droite comme les Républicains (LR) ou d'extrême droite comme le Rassemblement national (RN, ex-FN). 

Laurent Wauquiez, le chef des Républicains  qui manifestera samedi dans son fief de Haute-Loire (centre) a estimé mercredi matin que le gouvernement n'avait "pas entendu les Français".

"Il n'y a qu'une seule solution: arrêter les hausses de taxes. Tout le reste, c'est de la micro-rustine qui n'est pas à la hauteur du sujet", a-t-il balayé. 

Le président Emmanuel Macron doit à son tour intervenir dans le journal télévisé de TF1 mercredi soir, à 19H00 GMT.

La présidence a fait savoir mardi, par la voix d'un conseiller que l'exécutif allait accorder "une attention accrue au quotidien des Français", tout en jugeant qu'il n'y avait "pas de mobilisation" contre les "réformes structurelles" engagées depuis le début du quinquennat.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Gandhi accusé de "racisme", une statue retirée d'une université au Ghana

Le président érythréen rend visite à son homologue somalien, une première

Les acteurs de l’Education du Gontougo instruits sur le déroulement des examens blancs 2019

L’OIPR offre du matériel de salubrité au Lycée moderne de Bouna

Un faux marabout mis aux arrêts avec en sa possession environ 2,4 millions fcfa en faux billets de banque à Aboisso