Venezuela: Maduro accuse le parlement d'"usurper la souveraineté populaire"
0
 

Écouter
Venezuela: Maduro accuse le parlement d'

Venezuela: Maduro accuse le parlement d'"usurper la souveraineté populaire"

AFP | Lu 423 fois | Publié Il y a 11 jour(s)

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a accusé dimanche le Parlement, contrôlé par l'opposition, d'usurper "la souveraineté populaire", un jour après que celui-ci a qualifié d'illégitime son nouveau mandat.

"C'est une Assemblée nationale totalement inutile (...), qui tente une fois de plus de mettre en scène la destitution du président légitime, usurpant la souveraineté populaire", a affirmé M. Maduro. 

Le président a fait cette déclaration avant de participer à un match de baseball avec ses ministres et le haut commandement militaire - son principal soutien - dans un stade des Forces armées à Caracas. Cette rencontre sportive a été diffusée par la télévision gouvernementale.

Samedi, lors d'un vote à la portée symbolique, le nouveau  président de l'Assemblée, Juan Guaido, a réaffirmé "le caractère illégitime" du nouveau mandat du président. 

Après s'être engagé à "mettre en place les conditions nécessaires à un gouvernement de transition et à convoquer des élections libres", il a appelé les forces armées à soutenir les efforts pour "restaurer la démocratie" au Venezuela.

"Guaido est une marionnette, un agent des gringos", lui a répondu dimanche le dirigeant socialiste de 56 ans, réélu le 20 mai pour un nouveau mandat de six ans à l'issue d'une élection contestée.

Vendredi, les pays du Groupe de Lima, à l'exception du Mexique, avaient, avec le soutien des Etats-Unis -- qui ne sont pas membres du Groupe -- indiqué qu'ils ne reconnaîtraient pas le deuxième mandat du président vénézuélien qui doit débuter le 10 janvier. 

"La révolution bolivarienne est arrivée au pouvoir démocratiquement il y a 20 ans et a été ratifiée avec 23 victoires électorales. La légitimité nous a été donnée par le peuple avec son vote. Ceux qui cherchent à annihiler notre volonté, ne vous y trompez pas", a affirmé sur Twitter Maduro, plus tôt dans la journée.

De son côté, le ministère vénézuélien des Affaires étrangères a accusé dimanche dans un communiqué les porte-parole de l'administration de Donald Trump d'avoir déclenché des "actes hostiles" envers le président en soutenant le Parlement.

Le porte-parole du département d'État américain Robert Palladino a exprimé samedi son "soutien à l'Assemblée nationale", la qualifiant de "seule institution légitime" au Venezuela.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Libye: un dirigeant libyen d'Al-Qaïda tué dans le Sud (forces de Haftar)

Enterrement du journaliste d'investigation ghanéen assassiné

Un planteur tué par un buffle à Kani

Près de 200 victimes des crises post-électorales indemnisées à Guiglo

Des blessés dans un accident de circulation sur l’axe Bouna-Doropo