France : Manifestations de syndicats et partis d’opposition contre la réforme des retraites du Gouvernement
0
 

Écouter
France : Manifestations de syndicats et partis d’opposition contre la réforme des retraites du Gouvernement

France : Manifestations de syndicats et partis d’opposition contre la réforme des retraites du Gouvernement

AFP | Lu 7451 fois | Publié

Transports à l'arrêt, écoles fermées, mobilisation des retraités, étudiants et enseignants avec 250 manifestations prévues en France: le bras de fer s'est engagé jeudi avec le pouvoir autour de la future réforme des retraites, promesse phare d'Emmanuel Macron pour son quinquennat.

A l'origine de l'appel, le futur "système universel" de retraites par points, censé remplacer les 42 régimes existants (fonctionnaires, privés, régimes spéciaux, complémentaires). L'exécutif promet un système "plus lisible" et "plus juste", les opposants s'attendent à une "précarisation" des retraités.

"Il faut miser sur un bon gros coup", a estimé cette semaine Yves Veyrier, secrétaire général du syndicat FO.

Message reçu dans les transports, avec 90% des TGV et 80% des trains régionaux annulés jeudi, et 10 lignes sur 14 du métro parisien fermées. Des grèves illimitées sont prévues à la RATP et à la SNCF où on s'attend déjà à un mouvement dans la durée.

Les transports de grandes agglomérations comme Strasbourg, Bordeaux, Marseille, Nantes ou Lille devaient également être massivement perturbés.

Dans l'enseignement, 70% des enseignants du primaire se sont déclarés en grève, et les taux dans le secondaire devraient être voisins, de source syndicale.

Anticipant un mouvement long dans un contexte social tendu où les mécontentements se multiplient (hôpital, police, pompiers, enseignants, cheminots, "gilets jaunes"...), l'exécutif maintient le cap. "Je n'y renoncerai pas", a affirmé le chef de l'État Emmanuel Macron.

Les Français ont à l'esprit le mouvement social de 1995 contre une précédente réforme des retraites et de la Sécurité sociale qui avait paralysé le pays pendant trois semaines et contraint le gouvernement d'alors à reculer.

Plusieurs sondages ont montré que si les Français sont favorables à une réforme des retraites, une majorité soutient également la grève, dans un pays qui sort à peine de la fronde sociale des "gilets jaunes" fin 2018 et début 2019. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La direction générale des Impôts dresse son bilan 2019

L’Institut national de la statistique (INS) sensibilise les chefs d’entreprises sur la production des indicateurs statistiques économiques locales

Le 17ème sous-préfet de Zouan-Hounien prend fonction

Bouna : Cinq ans de prison pour un toxicomane surpris avec 700 g de cannabis

Les sapeurs-pompiers civils de Dimbokro ont effectué plus de 1000 interventions en 2019