Un réseau de passeurs de migrants entre Gibraltar et l'Espagne démantelé
0
 

Écouter
Un réseau de passeurs de migrants entre Gibraltar et l'Espagne démantelé

Un réseau de passeurs de migrants entre Gibraltar et l'Espagne démantelé

AFP | Lu 3939 fois | Publié

Un réseau accusé de faire passer des migrants marocains en Espagne via Gibraltar a été démantelé, ont annoncé dimanche les polices espagnole et du territoire britannique.

Trois personnes ont été arrêtées à Gibraltar dans le cadre de cette opération lancée en novembre 2018, et 44 dans différentes provinces espagnoles. Deux de ces personnes ont été placées en détention provisoire dans l'attente d'être jugées.

Selon la police de Gibraltar, enclave située à l'extrême sud de l'Espagne, "plus de 130 citoyens marocains sont passés vers l'Espagne" grâce à ce réseau.

Selon les communiqués des deux polices, ces trafiquants recevaient entre 7.000 et 8.000 euros de ces migrants originaires de différentes villes du Maroc à qui ils faisaient des faux visas touristiques pour le Royaume-Uni.

Une fois à Gibraltar, le réseau de passeurs leur faisait traverser la frontière entre Gibraltar et l'Espagne à bord de 4x4 immatriculés dans le territoire britannique, aux vitres teintées.

Arrivés dans le sud de l'Espagne, ces migrants partaient vers d'autres zones du pays ou d'autres pays d'Europe, en payant de 500 à 700 euros supplémentaires.

Selon les deux polices, le réseau a dégagé un million d'euros grâce à cette activité. Il se dédiait parallèlement à la contrebande de cigarettes.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’ancienne ministre des finances du Liberia Antoinette Sayeh, est nommée Directrice Générale Adjointe du FMI.

Malawi: le Parlement fixe de nouvelles règles pour la nouvelle présidentielle en mai

Le procès en appel de Jacques Mangoua reporté au 24 mars

Lutte contre l’apatridie : le HCR et le gouvernement ivoirien saluent les progrès réalisés

Les inscriptions aux examens scolaires à grands tirages prennent fin le 28 février (DECO)