Une fusée russe avec un satellite américain retombe dans l'océan Pacifique
0
 

Écouter
Une fusée russe avec un satellite américain retombe dans l'océan Pacifique

Une fusée russe avec un satellite américain retombe dans l'océan Pacifique

AFP | Lu 598 fois | Publié

Une fusée russo-ukrainienne Zenit-3SL avec un satellite américain de télécommunications Intelsat 27, lancée vendredi d\'une plate-forme flottante dans l\'océan Pacifique, est retombée en mer, a annoncé la société russe Energuia.

"Un incident s'est produit lors du lancement de la fusée Zenit. La fusée est retombée dans l'océan Pacifique", a déclaré à l'AFP une source au sein de cette société qui fabrique notamment les blocs d'accélération pour les lanceurs de ce type. "Une commission a été créée afin d'établir les causes de cet incident", a ajouté cette source, sans plus de précisions. Ces lancements en mer, dont le but est de se positionner au plus près de l'équateur, sont opérés par la société Sea Launch, créée notamment par Energuia et l'américain Boeing. L'incident s'est produit au niveau du premier étage de Zenit-3SL, a indiqué pour sa part le chef de la société Energuia, Vitali Lopota, à l'agence publique Ria Novosti. "Cela s'est passé après 50 secondes du vol. Nous sommes en train d'établir ce qui s'est passé", a-t-il déclaré. Initialement prévu pour fin janvier, le lancement avait déjà été reporté en raison de "problèmes d'organisation" qui n'étaient liés "ni à l'état technique de la fusée, ni aux conditions météorologiques", selon un communiqué disponible sur le site de la société Energuia. Créée en 1995, la société Sea Launch est une entreprise mixte dans laquelle le groupe américain Boeing possède 40% des parts, le russe Energuia 25%, le norvégien Kvaerner 20% et les ukrainiens Ioujnoïé et Ioujmachzavod 15% au total. Le premier tir à des fins commerciales à partir de la plate-forme flottante Sea Launch dans l'océan Pacifique a été effectué en 1999. La Russie a connu ces dernières années une série d'échecs dans le secteur spatial qui ont provoqué la perte de plusieurs satellites et autres engins, notamment d'un vaisseau cargo qui devait approvisionner la Station spatiale internationale (ISS).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un an après sa disparition, le sous-marin argentin San Juan localisé dans l'Atlantique

Des dizaines de morts dans des raids de la coalition anti-EI en Syrie

"Gilets jaunes": la fronde populaire anti-Macron ternie par un accident mortel

Centrafrique: un prêtre retrouvé "calciné" après les combats à Alindao

Centrafrique: un député, ex-chef de milice, extradé vers la CPI, selon une source gouvernementale