France: Hollande ébranlé par l'onde de choc du mensonge de son ex-ministre
0
 

Écouter
France: Hollande ébranlé par l'onde de choc du mensonge de son ex-ministre

France: Hollande ébranlé par l'onde de choc du mensonge de son ex-ministre

AFP | Lu 589 fois | Publié

"Indigne", "le mensonge qui éclabousse Hollande": le président et son Premier ministre étaient mercredi au coeur d'une violente crise politique en France au lendemain des mensonges avoués par leur ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, inculpé de fraude fiscale.

Pressé par l'opposition de s'expliquer, le chef de l'Etat devait prendre la parole à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire avant de partir pour une visite officielle au Maroc. Président de la République, Premier ministre, ministres, Assemblée nationale, grands médias...: Jérôme Cahuzac, chargé au sein du gouvernement de lutter contre la fraude fiscale, a menti devant tout le monde pendant plus de trois mois en niant qu'il détenait un compte à l'étranger, comme l'affirmait dès le 4 décembre le site d'information Médiapart. L'ancien ministre, qui a démissionné le 19 mars après l'ouverture d'une information judiciaire, a nié "les yeux dans les yeux" face à François Hollande comme lors de tête-à-tête avec plusieurs ministres, ont affirmé plusieurs d'entre eux et l'entourage du président. L'ensemble de l'exécutif s'est déclaré "trahi" par Jérôme Cahuzac. "Cahuzac s'est exclu de fait du Parti socialiste, il n'en sera plus membre", a annoncé mercredi le responsable de ce parti au pouvoir, Harlem Désir, alors que l'ex-ministre, 60 ans, pouvait, selon le droit constitutionnel, redevenir député dans trois semaines. Cette ligne de défense n'a cependant pas convaincu jusqu'à présent ni l'opposition de droite de l'UMP, ni même une partie de la gauche. "Qui peut croire aujourd'hui que François Hollande et (le Premier ministre) Jean-Marc Ayrault n'étaient au courant de rien?", a proclamé le président de l'UMP Jean-François Copé, en sommant le président de s'expliquer "beaucoup plus profondément devant les Français". "Où s'arrête la chaîne du mensonge ? Qui savait et n'a rien dit ?", a aussi demandé le chef de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon. "Comment peut-on se dire que le ministre (de l'Economie Pierre) Moscovici lui non plus ne savait rien alors que c'est lui le ministre essentiel de Bercy ? J'ai vraiment beaucoup de mal à croire que personne ne savait rien", a-t-il ajouté. "Cas très embarrassant" pour Hollande ------------------------------------- Début février, Pierre Moscovici avait confirmé qu'il avait reçu un document des autorités suisses dans le cadre de l'enquête Cahuzac sans toutefois en dévoiler le contenu. "Evidemment que François Hollande savait", a déclaré péremptoire le vice-président du Front national (extrême droite), Florian Philippot, dont le parti a dénoncé "une affaire d'Etat". La presse s'interroge également: "Hollande et Ayrault ignoraient probablement l'existence du compte suisse de Jérôme Cahuzac. Mais que le ministre du Budget ait menti les yeux dans les yeux au chef de l'Etat altère durablement son autorité", écrit Libération, classé à gauche, qui parle d'une "ignominie". Pour le politologue Jérôme Fourquet, les aveux de Jérôme Cahuzac posent non seulement "la question de l'autorité du président et de sa capacité de discernement" mais représentent aussi "un cas très embarrassant" pour lui alors qu'il avait "fait campagne sur une République exemplaire et la rupture avec Nicolas Sarkozy, le président ami des riches". L'affaire Cahuzac éclate alors que le président Hollande, après seulement dix mois de mandat, doit faire face à des difficultés multiples: chômage en hausse, report des objectifs de réduction des déficits, impopularité, mobilisation persistante des adversaires du mariage homosexuel... Quelle issue à cette crise? L'affaire Cahuzac pourrait accélérer un éventuel remaniement du gouvernement, avec une réduction du nombre des ministres (34 actuellement), jugent nombre de commentateurs. Plusieurs d'entre eux estiment que la crise va profiter à l'extrême droite.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Turquie: détention préventive pour un universitaire dans l'attente de son procès

Turquie: détention préventive pour un universitaire dans l'attente de son procès

Irak: cinq morts dans un attentat à la voiture piégée à Tikrit

Ouganda : Sept pêcheurs ougandais tués par des miliciens congolais, selon la police

Cameroun anglophone: un professeur et un employé de l'Université de Buea enlevés