Pékin remet de l'ordre dans son parc automobile militaire
0
 

Écouter
 Pékin remet de l'ordre dans son parc automobile militaire

Pékin remet de l'ordre dans son parc automobile militaire

AFP | Lu 1329 fois | Publié

La Chine va mettre fin aux privilèges des conducteurs de véhicules affichant une plaque d'immatriculation militaire, à l'origine de nombreux abus sur les routes et d'un trafic notoire, a rapporté lundi la presse officielle.

Les propriétaires de ces véhicules -- souvent de luxueuses limousines aux vitres teintées, d'allure fort peu militaire -- ont jusqu'à mardi pour faire changer leur plaque d'immatriculation et se faire réenregistrer, selon un nouveau système destiné à combattre la corruption. Les plaques d'immatriculation militaire revendues sous le manteau donnent accès à des privilèges conséquents sur les routes chinoises, tels la gratuité du plein d'essence, des autoroutes et des parkings, le non-respect des vitesses imposées ou le franchissement des feux rouges en ville, sans crainte d'amendes de la part des policiers. La nouvelle réglementation interdit désormais d'arborer une plaque militaire aux limousines de marques Jaguar, Mercedes-Benz, BMW et Porsche, précise un communiqué du ministère de la Défense. La liste bannit aussi les 4x4 de marque Land Rover, Porsche et Audi. "La nouvelle politique va plus loin que le simple remplacement des plaques d'immatriculation. Elle vise à réduire les abus de pouvoir (...) et à renforcer la confiance du public dans l'armée", assurait lundi un commentaire de l'agence officielle Chine nouvelle. "L'armée doit régler la corruption sur roues avant d'améliorer sa capacité à protéger le pays", ajoute-t-elle. La population est en outre appellée à "exposer les écarts" de ces conducteurs sur l'internet. Le nouveau président chinois Xi Jinping a fait du combat contre "l'hédonisme et les modes de vie flamboyants" sa priorité, la corruption menaçant de "tuer le Parti" communiste au pouvoir, selon lui.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les élèves font arrêter les cours à Gagnoa malgré la présence des forces sécuritaires

Ouattara salue les 55 années "de qualité et de professionnalisme" de Fraternité Matin

Des experts africains en conclave à Abidjan autour de la qualité de la formation professionnelle

Près de 600 ménages enregistrés pour la deuxième vague du projet “filet socio-productif “à Nassian

Des bénéficiaires du projet "Agir pour les jeunes" à Boundiali en formation