Adam Kirby, le petit garçon qui a un QI de 141 à deux ans
0
 

Écouter
Adam Kirby, le petit garçon qui a un QI de 141 à deux ans

Adam Kirby, le petit garçon qui a un QI de 141 à deux ans

Terrafemina | Lu 1150 fois | Publié

Âgé de deux ans, Adam Kirby est déjà surdoué : il épelle des mots, connaît ses tables de multiplication, lit Shakespeare et comprend le japonais. Il a été invité à rejoindre le cercle très sélectif Mensa, qui regroupe uniquement des personnes au fort potentiel intellectuel.

Adam Kirby a un quotient intellectuel (QI) de 141, soit dix points de plus que Barack Obama. Il comprend le japonais, l’espagnol et le français, peut lire des œuvres de Shakespeare. Il connaît ses tables de multiplication, a étudié le tableau périodique et sait épeler une centaine de mots, à l’âge où ses camarades apprennent à marcher sans tomber… Car Adam Kirby n’a que deux ans. Il fait partie des 2% de personnes les plus intelligentes « Les capacités d’Adam sont incroyables », admet son père Dean, « son développement intellectuel est très rapide ». Si rapide que le petit garçon a été invité à joindre le cercle Mensa, qui réunit des surdoués ayant un potentiel intellectuel rare. L’association, créée en 1946, compte 120 000 personnes dans le monde. Le seul critère d’admissibilité est d’avoir un résultat aux tests d’intelligence supérieur à 98% de la population. En faisant partie des « Mensan », le petit Adam Kirby peut donc se targuer de faire partie des 2% de personnes les plus intelligentes du monde. Depuis sa création au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Mensa a un but : faire profiter l’humanité de l’intelligence de ses membres pour promouvoir la paix. Les enfants du Mensa Adam n’est pas le premier enfant en bas âge à rejoindre l’association. En 2012, une fillette de quatre ans avait rejoint l’association grâce à un QI de 159. D’origine britannique, Heidi Hankins a appris à lire seule alors qu’elle n’avait que deux ans. En 2009, une autre fillette britannique rejoignait Mensa alors qu’elle était âgée de deux ans et demi : Elise Tan Roberts avait un QI de 156. En France, les enfants peuvent également adhérer à Mensa, après avoir passé un test qui certifie la supériorité de leur niveau intellectuel. Si vous désespérez de faire retenir à votre enfant des tables de multiplication, ne jalousez pas pour autant les parents d’enfants surdoués. Malgré leurs capacités intellectuelles hors du commun, ils se retrouvent fréquemment en échec scolaire. Ils doivent également faire face à des difficultés de socialisation avec les autres enfants.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le CHU de Yopougon fermé à partir de novembre pour une réhabilitation d'une durée de 36 mois à compter de janvier 2020.

Un tribunal militaire a condamné vendredi l'ancien chef d'état-major de Guinée équatoriale, Ruslan Hermes Nguema Oyana, à 18 ans de prison

Burkina: cinq hommes des forces de l'ordre tués dans une double attaque

La 2e édition du Forum international coaching 4 Africa s’ouvre en décembre

Les travaux de la réouverture de l’embouchure de Grand-Bassam débutent en novembre