Banque mondiale: La ministre des Finances du Nigeria candidate à la présidence.
0
 

Écouter
Banque mondiale: La ministre des Finances du Nigeria candidate à la présidence.

Banque mondiale: La ministre des Finances du Nigeria candidate à la présidence.

AFP | Lu 2539 fois | Publié

La ministre nigériane des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala, se portera candidate à la présidence de la Banque mondiale, a annoncé vendredi à Pretoria son homologue sud-africain Pravin Gordhan. \"Nous sommes fiers de confirmer que la ministre des Finances du Nigeria Ngozi Okonjo-Iweala sera candidate\", a déclaré M. Gordhan devant la presse, à l\'issue d\'une réunion avec Mme Okonjo-Iweala. \"J\'ai une longue expérience à la Banque mondiale, au gouvernement et dans la diplomatie (...) Je partage la vision de la Banque mondiale: lutter avec passion contre la pauvreté\", a ensuite déclaré Mme Okonjo-Iweala, \"la question est de savoir dans quelle direction il faut aller pour que ce soit le plus efficace possible\". Le prochain président de la Banque mondiale succédera à l\'Américain Robert Zoellick. Jusqu\'à présent, en vertu d\'un accord tacite entre l\'Europe et Washington, la présidence de la Banque a toujours échu à un citoyen des Etats-Unis tandis que celle du Fonds monétaire international (FMI) revenait à un Européen. Lorsque M. Zoellick avait annoncé le 15 février qu\'il abandonnerait ses fonctions le 30 juin, les Etats-Unis avaient indiqué n\'avoir nullement l\'intention d\'abandonner leur chasse gardée de la Banque mondiale. Mais Mme Okonjo-Iweala, qui a été directrice générale de la Banque de 2007 à 2011, correspond à tous les critères de sélection imposés par le conseil d\'administration. \"C\'est une candidature extrêmement sérieuse\" qui oblige les Etats-Unis à sortir en face \"une personnalité importante\", avait indiqué aux Etats-Unis une source proche de la Banque, avant même que sa candidature ne soit officialisée.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie: les opposants à un 5e mandat de Bouteflika appelés au calme

Grève dans le principal port du Soudan sur fond de crise économique

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA