\"Très grande joie\" de Hollande après la libération de Langlois
0
 

Écouter
\

\"Très grande joie\" de Hollande après la libération de Langlois

AFP | Lu 3420 fois | Publié

François Hollande a confirmé mercredi soir la libération du journaliste de France 24 Roméo Langlois qui était depuis un mois l'otage de la guérilla des Farc en Colombie, exprimant sa "très grande joie" et remerciant les autorités colombiennes et le CICR, selon l'Elysée. "Notre compatriote, M. Roméo Langlois, qui était retenu en Colombie par les Farc depuis le 28 avril, vient de retrouver la liberté. C'est un moment de très grande joie et je m'associe pleinement au bonheur et au soulagement de sa famille, de ses proches ainsi que de la rédaction de France 24", déclare le président français cité dans un communiqué. "Mes premières pensées, ajoute-t-il, sont pour M. Roméo Langlois qui rejoindra rapidement la France où il retrouvera sa famille et ses proches qui ont vécu cette épreuve avec une dignité remarquable". "Je souhaite remercier chaleureusement tous ceux qui ont contribué à cet heureux dénouement et en particulier les autorités colombiennes et le Comité international de la Croix rouge dont l'aide a été précieuse", poursuit François Hollande. "Je veux également saluer l'action de l'ambassade de France en Colombie et des services de l'Etat dont la mobilisation a été entière dès le 28 avril". Le chef de l'Etat conclut en soulignant que ses pensées "vont aussi vers nos compatriotes encore retenus en otages et pour la libération desquels le gouvernement continue de travailler sans relâche".
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Un partenariat pour booster la politique de scolarisation de 100% des enfants

sept professeurs affectés au lycée moderne de Bangolo réduisant ainsi le déficit dont souffre cet établissement secondaire.

Plus de deux milliards de FCFA reversés à des retraités militaires et gendarmes

Le préfet du département de Korhogo et de la région du Poro, Daouda Ouattara, a annoncé son départ de la ville de Korhogo pour d’autres fonctions