Hollande redoute \"l\'installation de groupes terroristes\" au Mali
0
 

Écouter
Hollande redoute \

Hollande redoute \"l\'installation de groupes terroristes\" au Mali

AFP | Lu 1640 fois | Publié

La France redoute une "installation de groupes terroristes" au nord du Mali, actuellement aux mains de forces touaregs et islamistes, a dclar le prsident Franois Hollande l'issue d'un entretien Paris avec son homologue du Niger Mahamadou Issoufou. "Il y a une menace d'installation de groupes terroristes au nord-Mali (...), il y a une intervention extrieure qui dstabilise le Mali et qui installe des groupes dont la vocation est une intervention qui va bien au-del du Mali, en Afrique et peut-tre au-del", a dclar le presse le prsident. "Cette menace existe, c'est aux Africains de la conjurer, eux de dcider. La Cdao (Communaut conomique des Etats d'Afrique de l'Ouest) en est la fois l'instrument juridique et l'instrument ventuellement militaire", a poursuivi M. Hollande. "Aux Africains de saisir le Conseil de scurit (de l'ONU), nous, nous appuierons la rsolution qui sera prsente par la Cdao", a insist le chef de l'Etat, "si une intervention est dcide, c'est aux Africains de la mener, la France comme d'autres puissances se mettant au service des Nations unies". Devant la presse, le prsident nigrien, dont le pays est voisin du Mali, a confirm les informations faisant tat de la prsence de "jihadistes afghans, pakistanais, en tout cas trangers au Mali qui entraneraient des groupes terroristes". "Je confirme cette information (...), il s'agit d'une menace non seulement pour la sous-rgion mais aussi pour le monde", a prcis M. Issoufou, confirmant que les pays africains (Cdao ou Union africaine) se prparaient saisir le conseil de scurit de l'ONU dans un dlai qu'il n'a pas prcis.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Gouvernement appelle la mobilisation communautaire contre la malnutrition

La phase de rpression du port obligatoire de casque dmarre le 1er dcembre Bouna

Les chefs traditionnels du Gbk prnent la paix et la cohsion sociale dans les diffrentes localits de la rgion

Plusieurs projets conus pour la revalorisation du tourisme Daloa

40 kg de cannabis saisis dans un vhicule de transport en commun Tiapoum