Pour faire face à l’immigration, Rome veut plus de coopération
0
 

Écouter
Publicite
Pour faire face à l’immigration, Rome veut plus de coopération

Pour faire face à l’immigration, Rome veut plus de coopération

AIP | Lu 4292 fois | Publié

Après l'issue heureuse de la dérive de l'"Ezadeen" et de ses 360 migrants en Méditerranée, qui survenait seulement 48 heures après celle du «Blue Sky M», le ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano, a déclaré, samedi, qu'il faut "l'engagement de tous pour éliminer les trafiquants d'êtres humains".

M. Alfano a précisé à cet effet que l'Italie est en contact avec les enquêteurs turcs pour un échange d'informations visant à poursuivre trafiquants et passeurs selon des stratégies bien définies. Il a également affirmé que Rome va renforcer sa collaboration avec les autorités grecques pour que les navires marchands transportant des migrants soient interceptés avant qu'ils n'arrivent sur les côtes italiennes comme cela s'est produit pour deux cargos dans lesquels étaient entassés des centaines de Syriens.

Tout au long de ces derniers jours, les garde-côtes italiens qui tentent toujours de sauver le plus grand nombre de vies possible, ont fait part de leur inquiétude sur les nouvelles formes d'immigration clandestine. Car les secours de vieux cargos à la dérive en plein hiver sont extrêmement difficiles.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président sud-coréen Lee Myung-bak définitivement condamné à 17 ans de prison

Algérie/constitution: Reporters sans Frontières (RSF) appelle à une "réelle" liberté de la presse

Climat: La Niña, annonciatrice d'intempéries, est de retour (Onu)

Est de la RDC: au moins 15 morts dans une attaque du groupe armé ADF (sources concordantes)

Sénégal: 16 morts dans une collision entre un camion et un bus

Publicite
Publicite