Ce n’est pas parce qu’on écrit dans son téléphone portable qu’on est autorisé à commettre des fautes (Aimé Adopo Achi, enseignant et auteur)
0
 
Publicite

Ce n’est pas parce qu’on écrit dans son téléphone portable qu’on est autorisé à commettre des fautes (Aimé Adopo Achi, enseignant et auteur)

RTI 1 | Lu 4295 fois | Publié

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | Présidentielle 2020 : Plus de trois millions d’électeurs ont retiré leurs cartes (Communiqué)

Présidentielle 2020 : L’opposition dénonce l’envoi d’observateurs pour le scrutin

Le Gouvernement ivoirien apporte un appui à la mise à niveau des entreprises industrielles dans la filière ananas

Présidentielle 2020 : La plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections (POECI) appelle à la fin des violences

Manifestations en Angola : une centaine d'arrestations (gouvernement)

Publicite
Publicite