Si nous ne respectons pas les mesures éditées contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent (Mamadou Samba, Directeur général de la santé)
0
 
Publicit?

Si nous ne respectons pas les mesures éditées contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent (Mamadou Samba, Directeur général de la santé)

RTI 1 | Lu 1962 fois | Publié

Le coronavirus ou Covid19 est aujourd’hui l’ennemi n°1 du monde entier. La Côte d’Ivoire à l’instar des autres pays de la planète est touchée de plein fouet par cette pandémie. On dénombre à ce jour 140 cas confirmés de coronavirus et 03 guérisons.

Invité de Hamza Diaby dans le "Magazine du Dimanche" du journal télévisé de 13 Heures, du dimanche 29 mars 2020, Samba Mamadou, Directeur général de la santé, est revenu sur les dispositions prises par l’Etat ivoirien dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Pour le Professeur Samba, Si les ivoiriens ne respectent pas les mesures de barrière contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus : 16 cas, 52 guéris et 00 décès enregistrés ce mardi 22 septembre 2020.

La Côte d’Ivoire compte 19.343 cas confirmés dont 18.682 personnes guéries et 120 décès

Présidence de transition au Mali: le chef de la junte presse la Cédéao de lever ses sanctions

Ly Ramata annonce la construction d’un centre d’action communautaire de l’enfance à Booré

Un atelier d’évaluation des comités de nutrition et de développement de la petite enfance à Bondoukou

Publicité
Publicite