Non, cette photo ne montre pas la transformation d’un bébé atteint de malnutrition sévère après son adoption par une travailleuse humanitaire danoise
0
 

Écouter
Non, cette photo ne montre pas la transformation d’un bébé atteint de malnutrition sévère après son adoption par une travailleuse humanitaire danoise

Non, cette photo ne montre pas la transformation d’un bébé atteint de malnutrition sévère après son adoption par une travailleuse humanitaire danoise

AFP Factuel | Lu 84 fois | Publié

Un post abondamment partagé sur Facebook prétend montrer la transformation spectaculaire d’un bébé nigérian souffrant de malnutrition après son adoption par une travailleuse humanitaire danoise. L’AFP a établi que sur ces photos figuraient deux petits garçons différents. Si le bébé atteint de malnutrition sévère a été bien été secouru par Mme Loven et se porte beaucoup mieux, il n’a cependant jamais été adopté par la travailleuse humanitaire.

C’est une publication trompeuse partagée sur de nombreuses pages et groupes Facebook, à l’instar de ce groupe kényan suivi par plus de 270.000 internautes.

Cette publication comporte deux photos, présentées comme un “avant” et un “après” : sur la première, un enfant en détresse au moment de sa rencontre avec la travailleuse humanitaire Anja Ringgren Loven ; sur la seconde, l'enfant en bien meilleure santé après son "adoption" par Mme Loven.

Screenshot of the Facebook post claiming to show how a malnourished Nigerian boy significantly transformed after he was adopted by a Danish aid worker

Cette capture d’écran datée du 5 décembre affirme en effet qu’il y a quelques mois, “la photographie d’un enfant rachitique et nu, nourri par une travailleuse humanitaire danoise, Anna Ringgren Loven, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Par la suite, Mme Loven a adopté l’enfant et l’a prénommé “Hope”. Aujourd’hui, voilà à quoi Hope ressemble”.

Cette publication a également circulé sur Twitter, où elle a été partagée par un compte suivi par 345.000 personnes.

L’AFP a contacté Tina Ringgren Loven, la soeur jumelle d’Anja Ringgren Loven. Tina est la responsable des collectes de fonds pour l’ONG DINNødhjælp, basée au Nigéria, tandis que sa soeur Anja a co-fondé avec son mari nigérian David Emmanuel Umem un centre d'aide aux enfants nigérians, "Land of Hope".

Tina Ringgren Loven a certifié à l’AFP que Hope, le petit garçon rachitique présent sur la première photographie, n’avait jamais été adopté par sa soeur.

“Ma soeur n’a pas adopté Hope. Elle l’a secouru et il vit désormais au “Land of Hope”", a expliqué sa soeur Tina.

La jeune femme a aussi indiqué à l’AFP que le petit garçon en pleine forme apparaissant sur le second cliché, censé représenter Hope après son sauvetage, n’est autre que le David, le fils de sa soeur Anja, dans les bras de sa tante, Maria.

“Les affirmations véhiculées par ce post sont fausses”, a déclaré Tina à l’AFP.

Un an après avoir sauvé Hope de la rue, Anja Ringgren Loven a recréé la scène de leur rencontre pour une photographie, en démontrant que l’enfant était désormais scolarisé et en bonne santé.

Une vidéo partagée par le mari d’Anja montre l’évolution de Hope depuis son sauvetage, il y a un an.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

En continu

Chine: Mort à 101 ans du secrétaire de Mao et critique du Parti communiste

Un ex-cardinal défroqué par le Vatican pour abus sexuels, une première

Nigeria: Buhari appelle au calme après le report des élections

Le ministre Amon-Tanoh rassure que l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire “se passera bien”

Un prêtre espagnol tué au Burkina Faso dans une attaque jihadiste

Les plus lus