Musique : les Magiciens Ivoiriens sacrés aux Kora Awards
0
 

Écouter
Musique : les Magiciens Ivoiriens  sacrés aux Kora Awards

Musique : les Magiciens Ivoiriens sacrés aux Kora Awards

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1686 fois | Publié

Le groupe ivoirien Magic System ne cesse d’enchainé les succès, il a été sacré dimanche à Abidjan aux Kora Awards, la grande fête de la musique africaine. Quelque peu ternie cette année par une avalanche de ratés, le chanteur américain Chris Brown a donné un concert \"pour la paix en Afrique\" et la musique fut à l’honneur en Côte d’Ivoire.

Malgré l'absence de nombreux d'artistes - officiellement en raison du report - la musique fut à l'honneur, à commencer par celle de Côte d'Ivoire. Le quatuor ivoirien Magic System, qui multiplie les succès depuis son premier tube "Premier Gaou", a été consacré (en son absence) meilleur groupe africain de l'année. Du coté du coupé-décalé, genre musical ivoirien DJ Arafat, plus star que jamais en blouson de cuir et lunettes noires, a été couronné meilleur artiste du continent, en présence de Didier Drogba, leader de l'équipe ivoirienne de football. Aussi le kediké de la gracieuse Chidinma, venue du Nigeria, a enchanté la cérémonie et est repartie avec le trophée de la meilleure artiste ouest-africaine. Cheb Khaled le chanteur algérien de raï a été distingué pour l'Afrique du Nord, tandis que la "mama" Patience Dabany, ex-Première dame du Gabon et mère de l'actuel chef de l'Etat Ali Bongo, a été remarquée "femme de l'année". Le groupe de rap français Sexion d'Assaut rafle le prix de la "diaspora africaine" en Europe. Les ratés dans l'organisation finale, le prix des places qui allait jusqu'à un million de francs CFA (1.500 euros), un tarif hors de portée pour la plupart des Ivoiriens sont autant de polémique dans le parcours heurté des Kora évènement crée en 1994 en Afrique du Sud qui avait eu comme invités l’ex-président sud-africain Nelson Mandela et Michael Jackson. Le gouvernement du président Alassane Ouattara la main à la pâte et à la poche à aider pour l’aspect financer de cette grande cérémonie de 2012, qui pour lui est une marque de la normalisation en Côte d'Ivoire depuis la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011 aux quelque 3.000 morts.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Premier ministre invite la diaspora à saisir les nombreux atouts d’investissement

Le ministre Sidi Touré lance l’opération d’assainissement de l’affichage publicitaire

La France, premier partenaire économique de la Côte d’Ivoire (Ambassadeur)

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) répertorie les conflits existants au sein de la population à Tengrela

Retour au calme à Grand-Béréby après des manifestations de jeunes en colère