Manu Dibango, Adieu l'artiste !
0
 

Écouter
Publicite
Manu Dibango, Adieu l'artiste !

Manu Dibango, Adieu l'artiste !

Syntiche Kazon /Polus Agathon | Lu 4947 fois | Publié

L’Afrique et le Cameroun, en particulier, pleurent une légende, Manu Dibango le célèbre saxophoniste et l’un des pionniers du jazz en Afrique est décédé le mardi 24 Mars 2020 des suites de la maladie à Coronavirus qui sévit en ce moment dans le monde. L’annonce de sa disparition a été faite par sa famille.

Celui qui se définissait comme étant le “bâtisseur de ponts entre l’Occident et l’Afrique“ s’est énormément battu pour la valorisation de la culture africaine en Europe en s’engageant dans les combats humanitaires. Manu Dibango débute sa carrière dans les années 50 en France. Auteur-compositeur, pianiste, vibraphoniste ou joueur de marimba, l’artiste avait plusieurs cordes à son arc. Il participe à une quarantaine de disques et enregistre plusieurs titres qui ont connus un succès aussi bien en Afrique que dans le monde. 

Le géant de l’afro jazz a également reçu des distinctions honorifiques. Il est le premier musicien à recevoir le grand prix de l’académie Charles Cros, un prix qui récompense l’ensemble de sa carrière; en 2010, il est fait chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur puis grande médaille de Vermeil de la ville de Paris en 2013. Il est de même nommé artiste de l’Unesco pour la paix et chevalier de l’ordre et de la valeur au Cameroun en 1988. 

Manu Dibango a également composé plusieurs musiques pour des films tels que “’L’herbe Sauvage“ (Côte d’Ivoire), “Ceddo“ (Sénégal), “Le Prix De La Liberté“ (Cameroun). 

Manu Dibango, c'est également un nom qui restera dans le coeur des Ivoiriens. ''Le séjour du musicien en Côte d’Ivoire dans les années 1970 et son action en tant que chef de l’orchestre de la RTI, ont été essentiels dans le positionnement d’Abidjan, comme escales décisives, dans la construction des carrières internationales de nombreux artistes." affirmait la Grande chancelière Henriette Diabaté, lors de l'élévation, en 2015, de l'artiste au Grade de Commandeur dans l’ordre national Ivoirien. Cette distinction aura marqué solennellement la reconnaissance de la Côte d’Ivoire pour le travail d’arrangeur de l’artiste auprès de Feux Lougah François et Ernesto Djédjé, mais aussi d’encadrement assuré à la génération des jeunes des années 1970, dont Jeanne Agnimel, Virginie Gaudji ou encore Aicha Koné.

Le musicien testé positif au coronavirus avait été hospitalisé dans le respect de son intimité où il récupérait sereinement selon son manageur Claire Diboa. Hélas le virus a eu raison de lui.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Présidentielle 2020 : Le vote a commencé dans le calme à Ferkessédougou

Présidentielle 2020 : Le vote a commencé dans le calme à Ferkessédougou

Présidentielle 2020 : Le vote a commencé dans le calme à Ferkessédougou

Coronavirus: la Grèce annonce un confinement partiel à partir de mardi

Coronavirus: la Grèce annonce un confinement partiel à partir de mardi

Publicite
Publicite