David Monsoh : Après Fally c\'est au tour de JP Mpiana ...
0
 

Écouter
David Monsoh : Après Fally c\'est au tour de JP Mpiana ...

David Monsoh : Après Fally c\'est au tour de JP Mpiana ...

abidjanshow | Lu 1030 fois | Publié

Quel bilan pouvez-vous établir après ce concert de Fally Ipupa le 27 décembre 2011 au Palais de la culture de Treichville ? C’est un super bilan, parce que les gens ne s’attendaient pas à ce que l’espace Anoumabo du Palais de la culture d’Abidjan soit plein à craquer. Malgré l’absence de sponsors, nous avons réussi le pari de remplir cet espace. Je suis heureux d’avoir apporté un peu de fraîcheur à la jeunesse ivoirienne qui réclamait Fally Ipupa. Notre objectif a été atteint. Je suis heureux d’avoir fait venir Fally Ipupa et Olivia Longott à Abidjan pour ce concert. Je voulais faire plaisir à la jeunesse, j’ai pu le faire avant la fin de l’année. Olivia Longott a dû être héliportée d’Accra à Abidjan pour ce concert. Comment expliquez-vous cela ? Olivia Longott était coincée au Ghana parce qu’elle avait raté son vol la veille de son départ à New York. J’ai pu bénéficier de l’aide de l’Onu à travers le programme des Nations Unies pour le développement qui m’a aidé à la faire venir. Pour moi, elle allait être présente. Donc, je n’étais pas inquiet. C’est vrai qu’il y avait des petits soubresauts, mais Dieu merci tout est rentré dans l’ordre. Si elle n’était pas venue, le public aurait compris puisqu’il venait voir d’abord Fally Ipupa. Le plus important est qu’elle a pu être présente pour participer au concert. La parole donnée a été respectée. L’artiste nigérian J. Martins était annoncé en guest star. Mais il n’était pas là. Quelles sont les raisons de cette absence ? Vous connaissez les artistes nigérians. Il avait signé avec d’autres promoteurs de spectacles. C’est ce qui a fait qu’il n’a pas pu venir. Sinon, il manifeste l’envie de venir prester à Abidjan. Quand je déciderai d’y faire revenir Fally Ipupa pour un autre concert, peut-être que je l’associerai. Vous envisagez de faire venir Jean Baptiste M’Piana en Côte d’Ivoire en mars. C’est toujours dans l’optique de faire plaisir à la jeunesse ivoirienne. Jean Baptiste M’Piana est réclamé par le public ivoirien à cause de sa nouvelle danse, la danse du cheval. En mars, mon équipe et moi le ferons venir pour le bonheur des Ivoiriens. Est-ce que Jean Baptiste M’Piana a-t-il confirmé sa venue ? C’est sûr. Il sera à Abidjan pour son concert dont je communiquerai bientôt la date. Je viendrais à Abidjan pour choisir la date en fonction de la disponibilité des salles du Palais de la culture de Treichville. Quels mots avez-vous à l’endroit de la jeunesse ivoirienne à l’orée de la nouvelle année ? Je demande à la jeunesse ivoirienne de se mettre au travail. Qu’elle pense à l’avenir du pays et qu’elle travaille sérieusement. Que la paix soit définitive en Côte d’Ivoire et que nous continuions de faire de la Côte d’Ivoire la plaque tournante de la musique mondiale.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Cinq morts dans l'effondrement d'un immeuble à la Casbah d'Alger

Egypte: fin du référendum pour prolonger la présidence de Sissi

Nigeria: un policier fonce sur une procession de Pâques (10 tués, 30 blessés)

Algérie: le PDG de Cevital, plus grand groupe privé, incarcéré (agence officielle)

Madagascar: des contestations sur référendum constitutionnel annoncé pour le 27 mai