Psy : Le retour du rappeur de « Gangnam Style » en « Gentleman » farceur
0
 

Écouter
Psy : Le retour du rappeur de « Gangnam Style » en « Gentleman » farceur

Psy : Le retour du rappeur de « Gangnam Style » en « Gentleman » farceur

RFI | Lu 1244 fois | Publié

La Corée du Sud a enfin trouvé la parade pour reprendre la main médiatique sur la Corée du Nord. Face aux missiles de Kim Jong-eun, le roi de la K-pop s’apprête à dégainer la grosse artillerie. Le nouveau single du rappeur Psy sort en effet ce vendredi 12 avril dans… 119 pays ! Après la déflagration planétaire « Gangnam Style », le chanteur sud-coréen revient en « Gentleman » et avec une danse mystère.

Psy en gentleman farceur, c’est donc la surprise que nous réservait le roi de la pop coréenne après son tube planétaire « Gangnam Style ». La machine de guerre promotionnelle devrait être à la hauteur du succès précédent. C’est prévu pour ce soir à minuit : Sortie planétaire dans 119 pays, suivit par un concert le lendemain dans le stade olympique de Séoul. Les 50 000 billets sont déjà vendus, off course. Il faut dire que côté marketing les producteurs n’ont pas lésiné sur les moyens, en espérant que la sortie digitale de ce nouveau titre rapporte encore un peu plus que le précédent. « Gentleman » sort en effet non plus uniquement sur le site gratuit de vidéo en ligne Youtube, mais aussi sur Itunes et autres sites de téléchargements payants. Peut-on se remettre du « Gangnam Style » ? Peut-on ressusciter derrière un succès qui a fait plus de vues sur Youtube que l’on compte de Chinois ? Comme pour les romans ou les films et contrairement à l’amour, en musique c’est souvent la deuxième fois qui compte. Et si Psy a déjà une longue carrière derrière lui, le monde entier l’a découvert avec sa fameuse danse du cheval dont le clip affichait ce jeudi 11 avril plus de 1,5 milliards de clics au compteur. Difficile donc de retrouver le même effet de surprise que pour le titre précédent, à moins de jouer la surenchère. Pour le concert samedi à Séoul, le dress code sera le même que pour un premier janvier sur la plage de Copacabana à Rio : Tout le monde en blanc et avec une énergie à déplacer le Corcovado ! Psy promet en effet de « brûler la nuit en blanc ». Les paris sont ouverts... Il s’agit d’une danse que « tous les Coréens connaissent » affirme le rappeur et même une danse « appréciée des femmes ». De quoi alimenter la machine à cent sous : Pour le quotidien conservateur Choson Ilbo, il s’agira ainsi probablement du « shi gon bang chum » que l’on peut traduire littéralement par « la danse des snobs » (voir ici) quand d’autres pensent à « la danse pattes de chiens » (« Ge ta ri chum ») (voir ici). Au grand jeu des devinettes, nous avons nous aussi notre petite idée. Le grand truc des mémés Coréennes, c’est de danser dans les bus qui sillonnent la Corée du Sud. L’un de ces autocars boules à facettes disco était d'ailleurs déjà présent dans le dernier clip. La nouvelle danse de Psy pourrait donc être inspirée du « pondchak chum » (« danse pondchak ») ou « guan gwon bus chum » (« danse des bus de tourisme »).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Du matériel agricole remis aux riziculteurs de la région du Guémon

Une mission d’évaluation de la gestion des conflits intercommunautaires à Bondoukou

Le Fonds de soutien et de développement de la Presse (FSDP) renforce les capacités des acteurs des radios privées non commerciales

Toumodi : Cinq ans de prison fermes pour un individu pris avec du cannabis

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Sénat ivoirien signent une convention- cadre de partenariat