''Zouglou Makers'' ou une nouvelle manière de chanter le Zouglou
0
 

Écouter
''Zouglou Makers'' ou une nouvelle manière de chanter le Zouglou

''Zouglou Makers'' ou une nouvelle manière de chanter le Zouglou

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 1180 fois | Publié

''Tas d'ordures'' ou ''déchets'' en ethnie Baoulé, Zuglu ou Zouglou, est une danse typique Ivoirienne née depuis les années 90 dans les campus universitaires pour exprimer les problèmes et maux qui minent les milieux estudiantins et la société ivoirienne. Aujourd'hui cette musique bordée ci et là de nouveaux rythmes est véhiculée dans un style particulier par un groupe de jeunes amoureux du live, dénommé ''Zouglou Makers''.

Un tour dans toutes les boîtes de nuit de la capitale, vous les entendez chantez avec un ''beat'' unique, qui les identifie. Cette manière singulière a su faire d'eux de nouveaux talents dans le milieu du Zouglou. ''Zouglou ! Séa''! Les Zouglou Makers, eux savent bien le fredonner sinon le chanter... Mais uniquement en live. Passés maître dans l'art, le groupe Zouglou Makers a infecté la capitale ivoirienne allant de quartier en quartier pour imprégner le plus de monde de cette nouvelle maladie qu'est le ''Zouglou live''. De ''Jean Roger Adom, Lead vocal à Hervé Gomé dit petit caillou à la batterie en passant par Dja Mickael dit Mike le babatchê, le bassiste, Yao Allui Samuel dit Sami Asner, le pianiste, Etienne le percussionniste, pour Willy le second lead vocal'', tous sont unanimes, ils chantent vraiment du Zouglou pure. Crée depuis le 28 juillet 2007, le Groupe Zouglou Makers sortira son premier opus en fin d'année 2013 nous rassure le Manager du Groupe. Bien qu'il chante des histoires vraies et qu'ils interprètent parfaitement les morceaux les moins et les plus connus, Zouglou Makers fait de la lutte contre la piraterie, son leitmotiv.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Dix femmes guéries de la fistule bénéficient de kits de réinsertion à Gagnoa

Le Bénin signe une convention avec la Côte d’Ivoire pour le traitement de ses ressortissants souffrant du cancer

Au moins un million d’enfants en activité dans divers secteurs en Côte d’Ivoire (Comité national de surveillance)

Plus de 300 millions de FCFA pour la formation des agents miniers en 2019

Ouverture du « Festival culturel afropolitain nomade » à Abidjan