Le parquet ouvre une enquête sur la mort du général Gueï en 2002
0
 

Écouter
Le parquet ouvre une enquête sur la mort du général Gueï en 2002

Le parquet ouvre une enquête sur la mort du général Gueï en 2002

AFP | Lu 1019 fois | Publié

Le parquet militaire d'Abidjan a ouvert mardi une enquête sur la mort du général Robert Gueï, ex-chef de la junte tué dans des circonstances troubles le 19 septembre 2002, jour du déclenchement de la rébellion contre l'ex-président Laurent Gbagbo, a-t-on appris auprès de la justice. L'ouverture de cette enquête, à la suite d'une plainte de la famille et des ayants-droit du général Gueï, permet d'éviter la prescription décennale, qui devait intervenir la semaine prochaine, a précisé le procureur militaire Ange Kessi. "J'ai commencé les auditions ce matin", a déclaré Ange Kessi à l'AFP.


Selon une source proche du dossier, le commandant Anselme Séka Yapo, dit "Séka Séka", ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, épouse de l'ex-chef d'Etat, serait considéré comme le suspect numéro un. Arrêté le 15 octobre 2011 et détenu depuis cette date, Anselme Séka a déjà été interrogé par la justice ivoirienne dans le cadre de l'enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, survenue en 2004 à Abidjan. Il faisait partie des figures du régime de Laurent Gbagbo visées depuis décembre 2010 par des sanctions de l'Union européenne. Il a également été accusé d'être lié aux "escadrons de la mort", des groupes accusés d'exécutions extrajudiciaires. Soupçonné par la Cour pénale internationale d'être "coauteur indirect" de crimes contre l'humanité commis lors des violences liées à la crise post-électorale de 2010-2011, Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 à Abidjan, est détenu depuis fin 2011 à La Haye. Simone Gbagbo est incarcérée à Odienné (nord) depuis avril 2011. Le refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, actuel président, avait plongé le pays dans une crise meurtrière qui avait fait 3.000 morts.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La direction de l’Hydraulique offre un foyer polyvalent aux populations de Raviart

Le Collège moderne de Raviart baptisé du nom du président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio

Nigeria: deux tués, dont une humanitaire britannique, dans une attaque armée (police)

Centrafrique: libération d'un leader de la société civile arrêté jeudi

L'armée soudanaise exige la levée des barrages, les manifestants maintiennent la pression