Le Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019 en 5 points.
0
 

Écouter
Le Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019 en 5 points.

Le Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019 en 5 points.

Luka Nickel (Stagiaire) | Lu 1080 fois | Publié Il y a 23 jour(s)

Le Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019, a enregistré des décisions dans divers domaines. Retrouvez le résumé en 5 points clés.

Création l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification (ONECI)

Le Conseil a adopté un décret portant la dissolution de l’Office National d’Identification en faveur de la politique nationale de l’identification et de l’immigration. A sa place, il y aura l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification (ONECI). L’ONECI est chargé notamment de l’identification et de la production des titres sécurisés des nationaux et étrangers.

En plus, le Conseil a décidé de l’obligation d’un Numéro National d’Identification pour chaque personne en Côte d’Ivoire ceci afin de faciliter à l’administration l’identification pour une sécurité plus efficiente. Le numéro sera sauvegardé dans le Registre National des Personne Physiques.

Programme Social du Gouvernement

Au cours de ce conseil des ministres, le gouvernement a marqué sa satisfaction vis-à-vis du développement du Programme Social du Gouvernement (PSGouv) qui a été lancé au début de l’année. Le PSGouv couvre un coût global de 727,5 milliards de FCFA et a pour missions essentielles, l’amélioration du pouvoir d’achat des populations, la réduction de la pauvreté et du renforcement de la cohésion sociale. Pendant le premier trimestre de l’année 2019, le PSGouv a mis en œuvre notamment douze projets prioritaires comme les programmes de vaccination et d’accès à l’électricité.

La CNEC invitée à privilégier le dialogue

Le Gouvernement invite les acteurs universitaires gréviste à privilégier le dialogue et la négociation comme modes de prévention et de règlement des crises pour permettre un déroulement normal des cours. Le 20 mai, un mouvement des grèves dans les universités publiques a été lancé par la Coordination Nationale des Enseignants et Chercheurs. L’organisation demande des meilleures conditions de travail et une revalorisation des salaires, des primes de recherche, d’encadrement et de soutenance.

Bilan des affrontements de Béoumi

Le Conseil fermement condamné la crise intercommunautaire dans le Département de Béoumi et a décidé de soutenir les personnes qu’y ont été affectées. Cette crise est partie selon le conseil d’une altercation survenue entre un conducteur de moto-taxi et un chauffeur de minicar et qui a conduit à des affrontements violents. Au total il y a eu 11 décédés, 108 blessés et 300 déplacés. Le Conseil a également décidé de maintenir sur place et ce pour une durée de deux semaines, les forces de sécurité, de la pris en charge des frais médicaux des personnes blessées, de la remise des dons en vivres et non-vivres aux personnes déplacées et de l’assistance aux personnes dont les biens ont été endommagés.

L’affaire du riz avarié devant les tribunaux

Le Conseil a instruit d’engager une procédure d’appel contre la décision du Tribunal du Commerce d’Abidjan qui avait ordonné la suspension de la destruction et un nouveau test vérifiant si le riz du Navire Océan Princess et effectivement avarié. Le 11 mars 2019, le navire transportait une cargaison de 18 105 tonnes de riz avarié selon des autorités ivoiriennes et togolaises. Aujourd’hui, 62,3 % du stock initial sont détruits.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Lancement des travaux de construction de la route de l’aéroport de San Pedro

Le projet d’appui à la réintégration des ex-refugiés ivoiriens au Libéria présenté à la ministre Mariatou Koné

Mariatou Koné se réjouit de l’ouverture du nouveau pont « Yaka » à Tabou

A Béoumi, chrétiens et musulmans prient pour ” le pardon et le vivre ensemble “

Le ministre Sidi Touré sensibilise pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale à Bouaké