Charles Blé Goudé : "Il ne faut pas personnaliser le débat politique en Côte d’Ivoire"
0
 

Écouter
Charles Blé Goudé :

Charles Blé Goudé : "Il ne faut pas personnaliser le débat politique en Côte d’Ivoire"

Frederic Gore-Bi/RTIinfo | Lu 2323 fois | Publié Il y a 10 jour(s)

Dans un entretien accordé à la chaine de télévision France 24 et diffusé ce mercredi 05 juin, Charles Blé Goudé, ancien leader des jeunes patriotes, a fait le tour de l’actualité politique de la Côte d’Ivoire. Entre ses ambitions politiques et son regard sur les grands leaders de la scène politique ivoirienne, l’ancien ministre de Laurent Gbagbo avec lequel, il était détenu à la Haye, s’est dit être contre la personnalisation du débat politique dans son pays.

Acquitté en janvier 2019 par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l’humanité liés aux violences postélectorales qui ont lieu entre décembre 2010 et avril 2011, Charles Blé Goudé s’est confié pour la première fois à un média. A nos confrères de la chaîne du Groupe France Télévision, l’ancien leader de la galaxie patriotique a déclaré "qu’il ne faut pas personnaliser le débat politique en Côte d’Ivoire et le polariser sur des personnes".


Pour l’ex-secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), son pays a une loi électorale et il revient au peuple ivoirien de décider de qui va conduire sa destinée. "Je suis toujours attaché aux règles et aux lois" a-t-il avancé répondant au journaliste qui voulait savoir sa position quant au retrait de la vie politique des anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, et celui de l’actuel président Alassane Ouattara.

Répondant à une autre question sur une éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2020 du président Alassane Ouattara, l’ex détenu de La Haye, a déclaré qu’il revenait aux ivoiriens de se prononcer au regard du bilan de ses deux mandats. "Voici bientôt dix ans, les ivoiriens l’ont vu agir, observé dans sa gestion des libertés et de l’économie. À la fin, c’est aux ivoiriens de décider", a-t-il souligné.


L’avenir politique de Charles Blé Goudé


"Oui, j’ai des ambitions pour un jour diriger mon pays. Nous avons une offre politique pour les ivoiriens" a clamé Blé Goudé, concernant son avenir politique en Côte d’Ivoire. Continuant sur sa lancée, il a ajouté que la vie politique ne se limite pas à avoir des ambitions présidentielles. "Le plus important est de promouvoir des valeurs, des principes de vie pour participer à changer la société et pour le faire on a besoin d’un instrument de combat, un parti politique. 2020, ce sont des chiffres. La vie de la politique ne se limite pas à une date, je veux faire la politique dans le temps" a-t-il précisé.
"La prison a toujours un effet sur tout individu qui y met les pieds", a reconnu Charles Blé Goudé qui a passé 05 ans en prison à la Haye au Pays-Bas.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des voleurs de câbles électriques plongent des populations de Toumodi dans le noir

La ministre de la Solidarité de la Cohésion sociale, Mariatou Koné visite les projets d’appui à la réintégration des ex-réfugiés à Tabou

Des enseignants chercheurs exclus de la présidence du jury du baccalauréat 2019

Les maires portugais saluent des relations privilégiées avec la Côte d’Ivoire

Félix Anoblé, maire de San Pedro, présente ses grands projets pour la deuxième ville portuaire du pays