Forum mondial de la démocratie : La fiabilité de l’information au cœur des débats.
0
 

Écouter
Forum mondial de la démocratie : La fiabilité de l’information au cœur des débats.

Forum mondial de la démocratie : La fiabilité de l’information au cœur des débats.

RTI Info/Lacinan Ouattara | Lu 1663 fois | Publié

Le Forum Mondial de la Démocratie se tient du 6 au 8 novembre autour du thème central « Information : La démocratie en péril ? » à l’initiative du Conseil de l’Europe à Strasbourg en France. Une véritable interrogation sur les éventuelles menaces qui pèsent sur les systèmes démocratiques à l’ère de la désinformation.

« Cette thématique a été choisie pour deux raisons fondamentales. La première, c’est qu’il y a des difficultés pour les journalistes, partout dans le monde à exercer. La liberté d’expression, la liberté de la presse…des sujets qui sont au cœur du Conseil de l’Europe nous intéressaient. La deuxième raison, c’est qu’on voulait voir l’écosystème, comment il évolue, les acteurs, les changements et voir l’impact des technologies sur la qualité de l’information », a souligné Claudia Luciani, Directrice de la gouvernance démocratique du Conseil de l’Europe en charge de l’organisation de l’événement.

Une centaine de pays participent avec plusieurs journalistes, experts, ONG et acteurs des médias à travers des panels, ateliers et expositions à ce Forum Mondial de la Démocratie. Une occasion de débattre des solutions aux défis qui se posent aux démocraties contribuant ainsi à les faire évoluer vers des structures et des institutions plus participatives et inclusives.

Au cours des premiers panels ayant marqué la première journée, tous restent unanimes que de plus en plus d'informations fournies sont manipulées par les Etats, les institutions, les groupes ou individus. Il apparait nécessaire de restaurer la confiance dans les médias.  

« Si les médias ont perdu la confiance des citoyens, la responsabilité en incombe en très grande partie à la presse de grande diffusion. Elle a perdu le contact avec son lectorat », indique Anna Belkina, Rédactrice en Chef adjointe à Russia Today.

Des solutions comme la coopération avec les grandes plateformes comme Facebook, Google ou Twitter, l’éducation aux médias et le renforcement des médias publics ont été préconisées.

« Nous devons apprendre comment utiliser les nouveaux médias car ils jouent un rôle considérable dans l’éducation aujourd’hui et l’éducation par les pairs », a indiqué Jean-Paul Philippot, Administrateur Général du média public belge RTBF.

Certains médias restent cependant des références en matière de qualité de l’information.

« Si on voit un communiqué sur Twitter et que la source est un service public, ou des médias comme BBC World, automatiquement on a confiance dans la fiabilité de l’information », a révélé Christine Ockrent, journaliste à France Culture.

En parallèle, des ateliers sont organisés sur des sujets comme l'intelligence artificielle, la désinformation, la sécurité des journalistes, la démocratie à l'ère numérique et la vérification pour un partage d’expériences.

Le Prix de l'innovation démocratique du Conseil de l'Europe sera remis à l’artiste canadienne Ilana Isehayek. Ce prix récompense l'initiative la plus populaire et innovante pour la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme. L’an dernier, c’est la Fédération des femmes juristes (FIDA) du Kenya ayant montré l’importance des lois pour lutter contre la violence basée sur le genre qui avait remporté le Prix.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les élèves font arrêter les cours à Gagnoa malgré la présence des forces sécuritaires

Ouattara salue les 55 années "de qualité et de professionnalisme" de Fraternité Matin

Des experts africains en conclave à Abidjan autour de la qualité de la formation professionnelle

Près de 600 ménages enregistrés pour la deuxième vague du projet “filet socio-productif “à Nassian

Des bénéficiaires du projet "Agir pour les jeunes" à Boundiali en formation