Litige frontalier: Les soldats guinéens ont quitté un village ivoirien
0
 

Écouter
Publicite
Litige frontalier: Les soldats guinéens ont quitté un village ivoirien

Litige frontalier: Les soldats guinéens ont quitté un village ivoirien

AFP | Lu 4275 fois | Publié

Les soldats guinéens se sont retirés du village de l'Ouest ivoirien qu'ils occupaient depuis fin janvier à la suite d'un litige frontalier remontant à l'époque des indépendances, a-t-on appris samedi de source sécuritaire ivoirienne."Les militaires guinéens ont quitté jeudi le village de Kpéaba", a déclaré à l'AFP cette source.

Selon le gouvernement ivoirien, le village de Kpéaba, proche de la localité ivoirienne de Sipilou (à une quinzaine de km de la frontière), était occupé depuis le 25 janvier par des soldats guinéens, ce qui avait occasionné des "incidents" avec les habitants. Les soldats guinéens y avaient retiré le drapeau ivoirien pour hisser celui de la Guinée, selon une source militaire ivoirienne. Ce litige frontalier remonte à l'époque de l'indépendance des deux pays. Ex-colonies françaises, la Guinée a acquis son indépendance en 1958 et la Côte d'Ivoire en 1960. Mercredi, Abidjan et Conakry s'étaient chacun de son côté exprimé sur cette affaire qui a subitement empoisonné les relations entre les deux voisins. Le gouvernement ivoirien avait promis le "règlement pacifique de ce différend" par des discussions et la reprise des travaux de bornage de la frontière, annoncé un "retrait des troupes de cette localité" et appelé à "l'apaisement". Les autorités guinéennes avaient récusé tout "conflit frontalier", assurant qu'"il ne saurait y avoir un quelconque différend territorial entre la Guinée et la Côte d'Ivoire". L'Ouest ivoirien, frontalier de la Guinée et du Liberia, a été meurtri durant la crise postélectorale de 2010-2011 ayant fait quelque 3.000 morts. Cette région a connu depuis lors une série d'attaques, parfois sanglantes, de groupes armés.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le projet de société du Président Alassane Ouattara est centré sur l'homme (Patrick Achi, DNC chargé du projet de société du candidat du RHDP)

Je suis pressé de battre Alassane Ouattara pour qu’il parte. Allons aux élections (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle)

Présidentielle 2020: La CEI rassure les populations sur une élection calme et apaisée

La CEI se réjouit du bon déroulement du processus électoral à Sinfra

Présidentielle 2020 : Une campagne pour un scrutin apaisé lancée par les femmes à Divo

Publicite
Publicite